Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2765 fois

Egypte -

L’Egypte interdit l’entrée à un camion israélien chargé de matières radioactives au passage frontalier d’Al-Ojah

Par

Les autorités égyptiennes du passage d’Al-Ojah, un passage frontalier entre Israel et l’Egypte situé au centre du Sinaï, n’ont pas autorisé un camion israélien à vider son chargement «d’antiquités et d’objets de décoration» en provenance d’Israël, car il contenait un taux élevé de radioactivité, et ont retenu le camion.

L’Egypte interdit l’entrée à un camion israélien chargé de matières radioactives au passage frontalier d’Al-Ojah


Photo aérienne de la centrale nucléaire de Dimona dans le Naqab (Negev)

Des sources policières égyptiennes ont confirmé que le camion israélien numéro 99784 conduit par un chauffeur israélien appelé Aziz Abou Menshar, est arrivé du côté israélien au passage frontalier pour les marchandises d’Al-Ojah vers une heure et demie dans la nuit de dimanche, chargé de pièces de collection et d’objets décoratifs.

Alors que le camion traversait le portail muni d’équipements de détection de radioactivité, les sirènes d’alarmes se sont déclenchées. Ce qui a poussé les autorités égyptiennes à retenir le camion afin de contrôler l’origine de la radioactivité du camion dont la cargaison, estimée à 3 tonnes et 220 kg emballée dans 297 boites en carton, provenait d’Israël.

Il est à signaler que le producteur de ces objets est la société «As-Salam», une fabrique de verres décoratifs de la ville d’Hébron en Cisjordanie . Les marchandises étaient destinées à une société égyptienne domiciliée dans le quartier Al-Imrâniyah à Gizah.

Les autorités égyptiennes retiennent le camion israélien au passage frontalier d’Al-Ojah jusqu’à la publication d’un rapport des autorités sécuritaires égyptiennes sur le degré de radioactivité mesurée dans les marchandises israéliennes. Le plus souvent, les autorités égyptiennes refusent ce genre de livraison et la renvoient aux Israéliens.

On rappelle que le bureau régional du Programme des Nations Unies Pour l’Environnement a déjà publié une alerte au sujet de la radioactivité émise par la centrale nucléaire de Dimona située dans le désert du Naqab (Negev).

Dans un communiqué diffusé à tous les pays arabes, ce bureau a souligné que les radiations affectent négativement tout être vivant, que ce soit des humains, des animaux ou des plantes qui se trouvent dans des régions proches du réacteur.

Le communiqué des Nations Unies rappelle que beaucoup d’études effectuées par différents observatoires ont montré une fuite de radiations nucléaires dans la centrale de Dimona alors que la centrale rencontrait des problèmes technique récemment parce qu'elle a été construit en 1964 avec le soutien et le financement de la France, et a atteint la fin de sa période de vie théorique.

Il souligne également l’importance que les pays arabes voisins de la Palestine réalisent des mesures effectives pour limiter les dangers provoqués par le central nucléaire du Dimona, après que ces pays soient exposés à ces radiations.

Il est aussi à signaler que la dangereuse menace posée par les fuites radioactives de la centrale nucléaire de Dimona avait incité le gouvernement israélien, il y a deux ans, à distribuer des pilules contre la radioactivité aux habitants des villes israéliennes proches de la centrale nucléaire.


Sur le même sujet, lire le communiqué de Press TV

Source : http://www.masrawy.com/

Traduction : IA pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Armement israélien

Même date

29 juillet 2008