Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2022 fois

Vallée du Jourdain -

L'Organisation sioniste mondiale octroie des terres aux colons dans la vallée du Jourdain

Par

Un document interne de l’Administration civile israélienne confirme un rapport du journal Ha'aretz (1) selon lequel l’Organisation sioniste mondiale a alloué à des colons dans la vallée du Jourdain plus de 5.000 dunoms (5km²) de terres privées palestiniennes situées à l’est de la barrière frontalière, plus précisément entre cette barrière et la Jordanie, révèle le journal israélien.

Cette région entre la barrière et la frontière actuelle, la rivière du Jourdain, est une zone militaire fermée qui atteint à certains endroits 2 km de largeur. Aujourd'hui, les Palestiniens ne peuvent accéder à leurs terres dans cette zone militaire. Par contre, il est permis aux colons juifs de les cultiver.
 
L'Administration civile a lancé une enquête après un article du Ha'aretz accusant, en janvier dernier, l’Organisation sioniste mondiale d'avoir alloué aux colons dans la vallée du Jourdain plus de 5.000 dunoms de terres privées palestiniennes.
 
Les documents de l'Administration civile qui sont parvenus à Ha'aretz précisent qu’à la suite de la guerre des Six jours en 1967 et après l’installation de la barrière, les Palestiniens ont continué à cultiver leurs terres situées à proximité. Mais après plusieurs incidents impliquant l’infiltration de Palestiniens en territoire israélien, toute la région a été déclarée zone militaire. Plusieurs Palestiniens qui possédaient des lopins de terre ont demandé de pouvoir continuer à cultiver leurs terres, mais ces requêtes ont toutes été rejetées.
 
En 1979, l’Organisation sioniste mondiale a soumis une demande pour la culture de ces terres "en raison du manque d’espaces cultivables dans la vallée du Jourdain, qui affecte l’expansion des communautés et l’établissement de nouvelles".
 
Durant le premier gouvernement dirigé par Menachem Begin, le Conseil ministériel des affaires sécuritaires a permis la culture de ces terres, rappelle le Ha'aretz. A la lumière de cette décision, l’armée israélienne a déminé la région. Plia Albeck, qui a dirigé le Département civil du procureur général durant 24 ans, a émis des rapports favorables au dossier.

A la lumière de ces rapports, l’Organisation sioniste mondiale a été autorisée à allouer quelque 75.000 dunoms (75km²).
 
De hauts responsables militaires avaient approuvé ces mesures à condition que les fermiers aient au préalable servi dans l’armée et qu’ils aient l’autorisation de porter des armes.
 
Il est à noter que malgré le traité de paix signé avec la Jordanie en 1994, ces mesures n’ont pas été revues et restent en application.
 
L’Administration civile a ainsi signé trois accords avec l’Administration sioniste mondiale, lui allouant quelque 29.000 dunoms (29km²) de terres cultivables. Une enquête menée par l’Administration civile montre qu’un total de 8.565 dunoms (8,5km²) sont cultivées au-delà de la barrière frontalière, dont 4.765 dunoms (4,7km²) appartenant à des Palestiniens.
 
Des discussions ont récemment été menées à ce sujet au niveau de l’Administration civile. Il s’agit d’une question complexe, parce que ces terres appartiennent à des Palestiniens et que les colons qui les cultivent possèdent des "permis légaux". Le coordinateur des activités du gouvernement dans les Territoires, le général Eitan Dangot, a indiqué que les Palestiniens qui réclamaient des compensations pour leurs terres devaient être compensés par l’Administration civile.


(1) Document confirms World Zionist Organization allocates land to settlers in Jordan valley, Ha'aretz, 09.09.2013

Source : L'Orient Le Jour

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Vallée du Jourdain

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

L\'Orient Le Jour

Même date

10 septembre 2013