Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2609 fois

USA -

L'UCC retire ses investissements des compagnies soutenant l'occupation

Par

L'Assemblée Générale de l'United Church of Christ (UCC) a décidé dans sa 25ème Convention de retirer de façon sélective ses investissements des compagnies impliquées dans l'occupation israélienne de la Cisjordanie et de Gaza, dans la construction du Mur en Cisjordanie et dans les colonies israéliennes sur le territoire palestinien.

La déclaration de retrait d'investissement s'adresse à tous les groupes de l'église aux États-Unis.

Elle invite en fait tous les groupes à commencer le processus de retrait des investissements en tant qu'élément de l'effort de l'église à résoudre le conflit Israélo-Palestinien d'une manière juste.


"Cette résolution appelle l'église et le gouvernement des Etats-Unis à résoudre le conflit Israélo-Palestinien d'une façon juste et demande au Ministère de la Responsabilité morale et sociale de l'United Church of Christ de commencer le processus du dretrait d'investissements des compagnies impliquées dans l'occupation illégale d'Israël (par les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité de l'ONU) de la Cisjordanie et de Gaza," dit la déclaration.


Comme stratégie de sortie, le Synode Général voudrait voir "Israël hors des territoires occupés et négocier de bonne foi le développement d'un état palestinien viable selon les directives semblables à l'Accord de Genève officieux atteint en automne 2003 entre des représentants pacifistes israéliens et palestiniens."

En haut de la liste des compagnies prévues au retrait des investissements, on trouve Caterpillar dont les bulldozers sont utilisés par l'armée israélienne pour détruire les maisons des civils, le déracinement des arbres et pour tuer des personnes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

L'église a fait mention de la pacifiste américaine Rachel Corrie qui a été tuée à Rafah dans la bande de Gaza par un Caterpillar alors qu'elle essayait d'empêcher l'armée israélienne de démolir une maison palestinienne.

"Le candidat initial évident pour le retrait d'investissements sélectif serait la Ste Caterpillar basée dans l'Illinois. Leurs machines sur mesure ont permis, et permettent toujours aux forces de Défense israéliennes de détruire de plus en plus de maisons palestiniennes et des oliveraies. Une de ces machines a été l'instrument dans l'écrasement mortel délibéré de la jeune volontaire américaine (Mouvement International de Solidarité) Rachel Corrie à Gaza le 16 mars 2003. Rachel a été la première pacifiste non-Palestinienne à être tuée dans les territoires occupés par l'IDF."

"Elle (Rachel) a partagé le destin d'environ 2300 Palestiniens (dont pour la grande majorité des civils) qui ont été tués par les troupes ou les colons israéliens pendant l'Intifada entre septembre 2000 et mars 2003," ajoute la déclaration.


Dans sa résolution, l'église a affirmé le droit des Palestiniens à avoir leur propre état indépendant, soit par une solution d'un seul Etat ou une solution de deux Etats, et a également affirmé le droit à l'Etat d'Israël d'exister.

L'église a également affirmé son engagement dans le combat contre l'anti-Sémitisme aux Etats-Unis.

La déclaration condamne également la violence au Moyen-Orient en indiquant qu'elle provient de la situation injuste dans la région.

"Nous condamnons la violence des deux côtés du conflit Israélo-Palestinien, mais nous croyons également que les racines du terrorisme commencent dans la situation injuste et inéquitable en Israël/Palestine"

L'UCC a suivi l'exemple de l'Eglise Presbytérienne qui a décidé de désinvestir des compagnies impliquées dans l'occupation et dans la construction du mur en Cisjordanie .


Le 9 Juillet 2004, la Cour Internationale de Justice a jugé le mur illégal et a invité les pays du monde à ne pas coopérer ou à ne pas contribuer à sa construction.


En 2000, le Conseil Mondial des Eglises (WCC), a lancé une campagne appelée : "Décennie pour mettre fin à la violence," dans laquelle le conseil et toutes les églises impliquées s'engageront à travailler pour mettre fin à la violence là où elle existe dans le monde.
L'UCC fait partie du WCC et s'est engagée dans le projet pour mettre fin à la violence, selon la déclaration.

Source : imemc

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Boycott

Même auteur

IMEMC

Même date

10 juillet 2005