Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4651 fois

Israël -

L’armée américaine envoie des renforts de munitions à Israël par la Grèce

Par

Alors que l’armée israélienne continue de pilonner la population appauvrie et emprisonnée de la Bande de Gaza avec la pleine force de sa puissance militaire, l’allié le plus fort d’Israël, les Etats Unis, ont annoncé des plans de livraison de grandes quantités de munitions aux forces israéliennes – comme ils l’ont fait pendant l’invasion israélienne du Liban en 2006, lorsque les Israéliens étaient à court de bombes à fragmentation (interdites), et que les USA leur en ont livrées des milliers.

L’armée américaine envoie des renforts de munitions à Israël par la Grèce


Le 31 décembre, le commandement du transport maritime militaire US a publié une sollicitation à soumission de la part de compagnies de fret maritime pour affréter deux bateaux, contenant chacun 168 TEU* de munitions, de Grèce en Israël.

La description des navires demandés était brève :

« Demande : vaisseau (caboteur) battant pavillon US ou étranger pour le transport d’environ 168 TEU (containers standard de 20 pieds) lors de deux voyages consécutifs transportant des munitions ».

La date de soumission était fixée au 5 janvier, mais, au 8 janvier, il n’est pas clair si des offres ont été soumises ou non, ou si un contrat a été adjugé.

Selon la sollicitation de l’armée US, « Les fonds ne sont pas actuellement disponibles pour cette acquisition. Dans le cas où les fonds resteraient indisponibles, cette acquisition sera annulée sans dommages-intérêts. »

Pendant l’attaque israélienne sur le Liban à l’été 2006, au cours de laquelle 1200 Libanais ont été tués, 90% d’entre eux étaient des civils (et 168 Israéliens ont été tués, dont 10% étaient des civils), le Congrès US a accordé une subvention pour une "livraison urgente de bombes à fragmentation à Israël", après que celui-ci ait déversé son stock tout entier d’armes interdites sur les centres de population civile, au sud Liban.

Plus d’un million de bombes à fragmentation ont frappé le sud Liban, en grande partie grâce à la livraison « urgente » des USA. Beaucoup de ces bombes sont toujours dans le sol du Liban, et n’ont toujours pas explosé deux ans après. Elles continuent à tuer et à mutiler les civils libanais, principalement les enfants et les agriculteurs, qui marchent dessus ou les ramassent.

Selon Nathan Hodge, correspondant pour la sécurité au magazine Wired, la sollicitation actuelle pour une livraison est la première de cette sorte depuis plusieurs mois. Il dit que, selon ses recherches, l’annonce la plus récente d’une éventuelle livraison d’armes à Israël a été faite le 29 septembre 2008 par l’Agence de Coopération en matière de Défense et de Sécurité (DSCA) – pour la vente d’avions F-35 Joint Strike Fighters.

Au début de ce mois, l’agence a notifié au Congrès, des améliorations imminentes des unités de tirs de missiles Patriot israéliens, ainsi que des ventes de Bombes à petit diamètre GBU-39.

Israël utilise depuis longtemps des armes US lors de ses attaques sur la population civile des deux territoires palestiniens occupés, la Cisjordanie et Gaza.

En plus des 3 milliards de $US d’aide directe, le gouvernement US fournit pour environ 3 milliards de $US de transferts d’armes à Israël, et 6 milliards de $US de prêts (aucun n’a jamais été remboursé par Israël).

* TEU : twenty-foot equivalent container units

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

IMEMC

Même date

9 janvier 2009