Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2253 fois

Palestine occupée -

L’occupation coupable de 80.000 arrestations depuis le début de l’Intifada d’Al-Aqsa

Par

27.09.2013 - Un rapport palestinien officiel fait état de dizaines de milliers de Palestiniens arrêtés par les forces israéliennes, durant les treize dernières années qui se sont écoulées depuis l’Intifada d’Al-Aqsa de septembre 2000.

Le Département des Statistiques du Ministère aux Affaires des Prisonniers a indiqué dans un rapport publié vendredi 27 septembre, que « depuis le déclenchement de la seconde Intifada, le 28 septembre 2000, et jusqu’à ce jour, les forces israéliennes ont arrêté environ 80.000 Palestiniens. »

Le rapport souligne que parmi les personnes arrêtées durant la période mentionnée, figurent quasiment 9.500 enfants palestiniens âgés de moins de 18 ans, environ 60 membres du Parlement et anciens ministres, et plus de 950 femmes, qui viennent s’ajouter aux centaines de journalistes, d'enseignants, de patients et de leaders blessés.

Il précise que les tribunaux militaires israéliens ont condamné, depuis le déclenchement de l’Intifada d’Al-Aqsa, quelques 24.000 Palestiniens à la détention administrative, sans charge ni procès.

Le Département des Statistiques a ajouté que l’occupation continue à détenir environ 5.200 prisonniers palestiniens répartis dans 17 prisons et centres de détention, dont 13 membres du Parlement, 146 détenus administratifs, 220 enfants et 13 femmes, et que tous ont été soumis à différentes formes de tortures psychologique et physique.

Le rapport fait état de 81 prisonniers tués dans les prisons israéliennes ces 13 dernières années, morts des suites de torture ou délibérément assassinés, sans oublier ceux décédés à cause de la politique de négligence médicale adoptée contre les malades en prison.

Il rapporte également que l’occupation a déporté 290 Palestiniens originaires de Cisjordanie et de Jérusalem Est occupées vers la Bande de Gaza ou hors des Territoires Palestiniens.


Source : Palestine Info

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info

Même date

29 septembre 2013