Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2341 fois

Europe -

La Caisse de Retraite du gouvernement norvégien retire ses investissements des colonies israéliennes

Par

L'an dernier, Norwatch avait révélé que la Caisse de Retraite du gouvernement norvégien avait investi dans Africa Israel Investments et sa filiale Danya Cebus Ltd, qui construit des colonies en Cisjordanie occupée. Aujourd'hui, le Ministère norvégien des Finances a annoncé que la Caisse de retraite avait cédé les actions qu’elle détenait dans ces deux entreprises, ainsi que dans une compagnie forestière malaisienne.

La Caisse de Retraite du gouvernement norvégien retire ses investissements des colonies israéliennes


Photo : L'hideuse colonie de Maale Adumin, à l'extérieur de Jérusalem, qui a été construite par Africa Israël Investments
Les deux entreprises israéliennes ont été exclues du portefeuille de la Caisse de Retraite du gouvernement norvégien en raison de leurs travaux de construction en Cisjordanie , car elles contribuent à une "activité très contraire à l'éthique", selon un communiqué de presse du Ministre des Finances, Sigbjørn Johnsen, publiée aujourd'hui.

Norwatch avait révélé l'an dernier que la Caisse de Retraite avait investi dans Africa Israël et Danya Cebus, qui construisent et financent des colonies en Territoire Palestinien Occupé. Le 31 Décembre 2008, les investissements dans Africa Israël Investments s’élevaient à 5,5 millions de couronnes norvégiennes. Un an plus tard, le montant des investissements était de 7,1 millions de couronnes. Mais maintenant, les actions ont été vendues, déclare le communiqué de presse.

Africa Israël Investments Ltd est la société mère de plusieurs filiales ayant des intérêts dans le développement immobilier, l’infrastructure et l'énergie. La société détient une participation majoritaire dans Danya Cebus, une entreprise de construction impliquée dans le développement des colonies en Territoire Palestinien Occupé.

Le Conseil d’Ethique de la Caisse de Retraite souligne que la construction de colonies de peuplement dans les zones occupées est une violation de la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre (Quatrième Convention de Genève) et que la Caisse de Retraite prenait le risque inacceptable de contribuer à de graves violations des droits de la personne dans des situations de guerre et de conflit en investissant dans ces deux sociétés.

"Le Conseil d'Ethique base sa recommandation sur le fait que la communauté internationale est unie dans l'idée que la zone située à l’Est de la ligne de 1967 est un territoire occupé et en tant que relève de la compétence de la quatrième Convention de Genève. Plusieurs résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et un avis consultatif de la Cour Internationale de Justice ont conclu que la construction de colonies israéliennes en territoire palestinien occupé est interdite en vertu de la présente Convention. C'est pourquoi j'ai accepté la recommandation du Conseil d’éthique et j’ai exclu Africa Israël Investments et Danya Cebus du portefeuille d’investissements de la Caisse de Retraite", a déclaré le ministre des Finances Sigbjørn Johnsen dans le communiqué.

La société malaisienne Samling Global a été exclue parce que le Conseil d’Ethique de la Caisse de Retraite a découvert que la compagnie avait contribué à l'exploitation forestière illégale et causé de graves dégâts écologiques. Le 31 Décembre 2009, les investissements du gouvernement norvégien dans Samling s'élevait à 8,1 millions de couronnes norvégiennes.

Danske Bank a aussi vendu ses actions d’Africa Israël en début d’année suite aux révélations de Norwatch.

Le communiqué de presse du ministère norvégien des Finances, ne dit rien sur les investissements dans la société-sœur d’Africa Israël Investment, l’Africa Israël Properties. Le 31 Décembre 2009, le gouvernement norvégien posséfait 2,2 millions de couronnes dans Africa Israël Properties.


Africa Israël Properties Ltd

Africa Israël Investments Ltd, qui est maintenant exclue des investissements de la Caisse de Retraite, possède également 68% des actions d'une autre société, appelée Africa Israël Properties Ltd. La Caisse de Retraite a conservé ses actions dans cette entreprise.

Africa Israël Properties Ltd est une société immobilière qui possède et loue des immeubles de bureaux et autres propriétés commerciales en Israël et en Europe.

"Il n'y a aucune indication que la société possède des propriétés ou d'autres activités dans les territoires occupés", déclare le Conseil d’éthique dans sa recommandation.


NOTES :

- Communiqué de presse du Ministère des Finances norvégien sur le retrait des investissements dans les sociétés israéliennes, Africa Israël Investments et sa filiale Danya Cebus Ltd

- Rapport du Conseil d'Ethique de la Caisse de Retraite Norvégienne sur l'entreprise israélienne, Africa Israël Investments Ltd

Source : Norwatch

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Boycott

Même auteur

Erik Hagen

Même date

23 août 2010