Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2690 fois

Marseille -

La Campagne pour l'Abrogation des Lois Islamophobes - ALI vous invite à une rencontre-débat autour du thème : Quelle lutte contre l'islamophobie après le "7 janvier" ?

Par

Samedi 28 février à partir de 15h, au Centre Social l'Agora, 34 rue de la Busserine, à Marseille (14ème)

Photo

Il y a un avant et un après « 07 janvier »…

Les musulman-e-s qui vivent en France ont été tenu-e-s collectivement responsables des attaques meurtrières des 07 et 09 janvier 2015 à Paris, et sommé-e-s de les condamner.

Pendant que les représentants autoproclamés de l’ « Islam de France » écumaient les plateaux télé, de nombreux médias étaient postés à la sortie des mosquées et des écoles musulmanes pour recueillir cette « désolidarisation ».

Celles et ceux à qui on a refusé le droit cet été de manifester pour protester contre les massacres perpétrés à Gaza, étaient cette fois sommés de sortir dans la rue pour condamner la tuerie à Charlie Hebdo, qui plus est aux côtés des criminels Netanyahou et Lieberman.

Après le « grand moment de télévangélisation nationale » du 11 janvier 2015, l’école, la police et la justice, étaient mobilisées pour, dit-on, imposer les « valeurs républicaines », notamment auprès des jeunes et des populations musulmanes.

Le plan « vigiparte » a été renforcé, et les procédures pour « apologie du terrorisme » se multiplient, y compris contre des élèves de primaire, entrainant quantité d’auditions, de garde-à-vue et de condamnations à de la prison ferme.

Cette traque envers toutes celles et tous ceux qui ne sont pas (assez) « Charlie », se fait sur fond d’explosion du nombre d’attaques islamophobes contre les édifices et les personnes. Des attaques parfois meurtrières, comme ce fut le cas dans le Vaucluse avec le meurtre de Mohamed El Makouli, (AYR).

Dans ce contexte d’hystérie sécuritaire et islamophobe, où toute nuance semble proscrite, tout est fait pour nous empêcher de réfléchir par nous-mêmes. C’est pourtant la seule solution qui s’offre à nous si on veut desserrer l’étau qui nous enserre chaque jour un peu plus.

Avant de réfléchir aux moyens de s’organiser pour lutter à la fois contre l’arbitraire du pouvoir et les agressions islamophobes, nous vous proposons une discussion autour des thèmes suivants :

- La question raciale au cœur de l’après « Charlie ».
- Un « 11 septembre » français ?
- De l’interdiction de manifester pour Gaza à l’injonction de manifester pour « Charlie ».
- Hommage à Malcolm X, assassiné il y a 50 ans le 21 février 1965.

RDV le samedi 28 février 2015 à partir de 15h au Centre Social l’AGORA
34, rue de la Busserine, 13014 Marseille
(L’AGORA se trouve à une minute à pied de la gare Picon-Busserine, elle-même à une station de la gare St-Charles)


Mail : contact@campagne-ali.org
Twitter : @Campagne_ALI
Facebook : Abrogation des Lois Islamophobes - ALI
Entrée libre, venez nombreux !




Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Marseille

Même sujet

Islamophobie

Même auteur

Campagne pour l\'Abrogation des Lois Islamophobes (A.L.I.)