Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2776 fois

Israël -

La Cour Israélienne "Récompense" le tueur d'Enfant avec 17.000 dollars

Par

La Cour israélienne militaire du commandement- sud a décidé mercredi de récompenser l'officier israélien qui avait commandé le massacre de la fille palestinienne, Eman Alhems, 13 ans, qui avait été atteinte de "vingt balles dans diverses parties du corps, notamment à la tête et à la poitrine'', dans la ville de Rafah au sud de la bande de Gaza, avec une compensation de $17.000.

L'officier, qui a été acquitté du meurtre d'Alhems par une autre cour militaire israélienne, recevra une somme de 80.000 NIS ($17.000) comme compensations du gouvernement israélien, en plus d'un autre 2.000 NIS dans des dépenses légales, comme un part d'un accord entre son avocat et le général mandataire militaire israélien.


La petite victime Eman a été tué le 5 octobre 2004 où elle marchait près d'une tour d'observation militaire israélienne dans la ville de Rafah.

Après qu'elle ait été atteinte, l'officier a couru avec un certain nombre de soldats à partir de son unité à où la victime est tombée, et vidé 20 balles dans son corps minuscule, jusqu'à ce qu'il se soit assuré elle avait émis son dernier souffle.


Le 23 Novembre 2005, les médias israéliens ont diffusé un enregistrement attaché de la conversation par radio dans laquelle l'officier a expliqué comment il avait approché l'enfant et avait vu qu'elle a été blessé mais encore vivant, et plus tard comment il "a confirmé la mort".


Après l'outrage que cette conversation avait causé parmi des droits de l'homme groupe, une cour militaire israélienne a mis l'officier sur le procès pour "l'usage illégal de la puissance de feu", et libéré lui plus tard après que d'autres soldats refusés pour le témoigner qu'il avait tiré l'enfant, et certains d'entre eux les ont réclamés qu'ils avaient fausseté pendant l'interrogation afin d'avoir l'officier écarté à partir de leur unité.

Peu après, l'ancien chef des personnels israélien, Moshe Yaalon, a attribué cet officier et son unité l'"attachement, Médaille de courage et de persistance ".

La cérémonie s'est tenue sur une base militaire israélienne, avec la participation des officiels de l'armée israélienne de l'occupation.

Cette médaille est attribuée en conditions très rares en Israël !

Source : http://www.ipc.gov.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Enfants

Même auteur

IPC

Même date

24 mars 2006