Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2916 fois

France / Israël -

La France accepte l’expulsion de la diplomate française !

Par

C’est d’un « commun accord » que la France et le régime israélien ont décidé d’expulser Marion Castaing de son poste d’attachée culturelle du Consulat de France à Jérusalem, annonce Ha'aretz (1). On en attendait pas moins de notre valeureux président.

La France accepte l’expulsion de la diplomate française !

Marion Castaing au sol, après avoir été molestée et tirée de force du camion dans lequel elle apportait du matériel d'aide d'urgence à la population d'al-Makhul, 20 septembre 2013 (REUTERS/Abed Omar Qusini)
Une diplomate, privée de sa liberté de circulation en Palestine et brutalisée par une armée d’occupation (qui a le culot de se nommer « police des frontières », alors qu’elle n’en respecte aucune), et ce n’est pas à Israël de rendre des comptes, mais à la diplomate de partir !

Elle aurait désobéi à l’armée —qui se trouvait en territoire palestinien en toute illégalité— se plaint Israël. Et en plus, cette diplomate française aurait rendu un coup à un soldat, après avoir été malmenée.

Nous félicitons Marion Castaing pour sa dignité et sa solidarité avec les personnes persécutées, puisqu’elle allait porter de l’aide à des Bédouins expulsés de leurs maisons dans la vallée du Jourdain.

Son renvoi, qui devrait prendre effet fin décembre, selon Ha'aretz, est scandaleux.

La France l’accepte comme elle accepte l’occupation, la colonisation, toutes les exactions contre les Palestiniens, femmes, hommes et enfants, comme elle accepte le blocus de la population gazaouie, ainsi que les coups déjà portés, à plusieurs reprises, à ses diplomates par la police ou l’armée israélienne.

Ce gouvernement n’en est vraiment plus à une bassesse près. Et Hollande pourra rendre visite à son pote, le fasciste Netanyahou, toute honte bue en novembre prochain, puisqu’ils défendent en fait les mêmes « valeurs ».

Ce ne sont pas celles de Marion Castaing.
Ce ne sont pas les nôtres.

(1) French diplomat who tussled with Border Police to leave her post, Ha'aretz, Sept. 27, 2013.


Source : CAPJPO-EuroPalestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France / Israël

Même sujet

Collabos

Même auteur

CAPJPO-EuroPalestine

Même date

28 septembre 2013