Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2130 fois

Salfit -

La Haute Cour israélienne stoppe la construction du Mur dans le secteur d'Ariel, approuve le Mur près de Bethléem

Par

Mardi, 19 avril 2005, Israël a stoppé la construction du mur autour de la colonie d'Ariel au nord de la Cisjordanie, suite aux injonctions émises par la Haute Cour de Justice, en réponse aux pétitions déposées contre le tracé du mur.
La Haute Cour a également autorisé le gouvernement de reprendre la construction de mur dans deux villages situés à l'Est de Bethléem.

Mardi, 19 avril 2005, Israël a stoppé la construction du mur autour de la colonie d'Ariel au nord de la Cisjordanie , suite aux injonctions émises par la Haute Cour de Justice, en réponse aux pétitions déposées contre le tracé du mur.

Les pétitions ont été déposées par les Conseils des villages palestiniens situés dans la zone Est où est prévue la construction du Mur. Le mur doit entourer l'ensemble du bloc de colonie d'Ariel pour l'englober à Israël en pénétrant sur une profondeur de 25 kilomètres à l'intérieur de la Cisjordanie .

Bien qu'il n'y ait aucune décision pour y terminer le travail et modifier le tracé du mur, cela a pourtant mis un frein à la confiscation des terres et au travail d'infrastructure en relation avec le Mur.

Un certain nombre de pétitions ont été déposées depuis que le gouvernement israélien a approuvé le tracé du mur autour d'Ariel en février dernier.

Au cours de ses deux visites aux Etats-Unis, le premier ministre israélien Ariel Sharon a reçu le feu vert pour poursuivre son projet d'annexion à Israël les principaux blocs de colonies, bien qu'ils soient construits en Cisjordanie .

L'état israélien admet, dans un document soumis à la Haute Cour en réponse à l'une des pétitions, que la construction du mur dans ce secteur exigera le déracinement de centaines d'oliviers sur la terre palestinienne et reconnaît que la terre confisquée pour le mur appartient à des Palestiniens.

L'une des injonctions empêche la reprise du travail qui a déjà commencé autour de la ville de Salfit et du village d'Iskaka en Cisjordanie . La colonie d'Ariel est établie sur des terres confisquées en majorité à la ville de Salfit ainsi qu'à des villages environnants.

La position de l'administration américaine semble être en conflit avec Israël au sujet de la construction du mur sur ce tracé.

D'une part, le Président Bush définit comme "peu réaliste" la notion que les colonies israéliennes de Cisjordanie ne soient pas à l'avenir englobées dans les frontières d'Israël.

D'autre part, Washington est opposé à l'idée que la barrière entoure les grands blocs de colonies.



La Haute Cour a également autorisé le gouvernement de reprendre la construction de mur dans deux villages situés à l'Est de Bethléem : Al-Khas et Nu'man, mettant ainsi fin à l'injonction faite en octobre 2003 par laquelle le travail avait été stoppé.

Le chef du Conseil de village, Khader Hamdan, a déclaré que les bulldozers israéliens étaient revenus dans le secteur appuyés par l'armée et qu'ils avaient commencé à déraciner les oliviers et à passer la terre au bulldozer pour construire 1200 mètres du mur qui isolera les deux villages de la plupart de leurs ressources, y compris des champs et des écoles.

Hamdan a indiqué que l'armée avait donné 45 jours aux habitants pour prouver qu'ils vivent dans ces deux villages; autrement ils seront forcés de quitter leur village.


Voir la carte de la région de Bethléem publiée par OCHA en novembre 2004

Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Salfit

Même sujet

Le Mur

Même auteur

IMEMC

Même date

20 avril 2005