Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1986 fois

Moyen Orient -

La Ligue arabe va briser le blocus sur Gaza "par tous les moyens"

Par

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont décidé au terme d'une réunion extraordinaire mercredi soir au Caire de "briser" le blocus israélien imposé à la bande de Gaza "par tous les moyens", a annoncé le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa.

Au terme d'une réunion de plus de cinq heures, Moussa a affirmé au cours d'une conférence de presse que le Conseil ministériel de la Ligue arabe a décidé de "briser et de défier le blocus israélien par tous les moyens".

Les ministres "ont salué" la décision égyptienne, annoncée mardi, d'ouvrir le terminal de Rafah pour une durée indéterminée, a indiqué Moussa.

Cette réunion extraordinaire avait été convoquée pour définir une réponse "collective" après l'attaque meurtrière israélienne contre la flottille d'aide internationale aux Palestiniens, sur fond de fortes pressions de l'opinion publique.

Moussa a affirmé que les ministres ont chargé le groupe arabe à l'ONU de "demander en coordination avec la Turquie une réunion du Conseil de sécurité pour adopter une résolution contraignant Israël à lever immédiatement le blocus sur Gaza".

Dans leur résolution, les chefs de diplomatie arabes ont également décidé une série de démarches auprès des instances judiciaires internationales pour poursuivre les responsables israéliens qui assument la responsabilté de cette attaque, selon le sécrétaire général de la Ligue.

Les ministres ont réaffirmé "leur engagement à respecter la résolution adoptée par le sommet arabe de Syrte en mars dernier stipulant +l'arrêt de toute sorte de normalisation avec Israël+" et ont à nouveau menacé de retirer l'initiative de paix arabe en cas d'échec des efforts de paix.

Selon des participants, de vifs débats ont eu lieu durant la réunion entre la Syrie d'une part, et l'Egypte, la Jordanie et l'Autorité palestinienne de l'autre.


Damas voulait une suspension des négociations de "proximité" entre Israël et les Palestiniens, ce qui a été rejeté par la majorité des pays arabes, selon des diplomates.

Moussa a toutefois souligné que les Arabes "n'ont pas le sentiment qu'Israël coopère ou a l'intention de coopérer avec les efforts de paix", dans une allusion aux négociations indirectes menées par l'intermédiare des Etats-Unis.

"C'est pourquoi, a-t-il ajouté, nous nous préparons à aller au Conseil de sécurité pour lui soumettre le dossier du conflit israélo-arabe dans son ensemble".

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Moyen Orient

Même sujet

Blocus

Même auteur

Al Manar

Même date

3 juin 2010