Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5014 fois

Palestine -

La Palestine ne retirera pas sa plainte devant la Cour Pénale Internationale

Par

09.08.2014 - Le ministre palestinien de la Justice Salim Al-Saqqa a affirmé que la plainte palestinienne devant la Cour pénale internationale contre les crimes de guerre israéliens ne serait pas retirée, a rapporté le journal palestinien Al-Resalah samedi. Plusieurs sources ont indiqué vendredi que sous la pression internationale, le président de l'Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas avait retiré la plainte.

La Palestine ne retirera pas sa plainte devant la Cour Pénale Internationale

Al-Saqqa (photo ci-dessus) a reconnu qu'une pression internationale et régionale s'exerçait sur l'AP pour qu'elle retire la plainte. Il n'a nommé aucun des organes qui exercent cette pression, mais il a affirmé que la plainte était toujours "active".

Il a dit être la seule personne "autorisée" à traiter la plainte et qu'il ne l'a pas "retirée". "Je ne la retirerai pas," a-t-il souligné.

Le ministre a dit que l'AP avait engagé une plainte devant la Procureure de la CPI Fatou Bensouda grâce au célèbre avocat français Gilles Devers.

Al-Saqqa a dit que c'est le meilleur moment pour poursuivre Israël pour les crimes de guerre perpétrés à Gaza. "Si Israël avait été poursuivi après le Rapport Goldstone, il n'aurait pas osé commettre à nouveau des crimes," a-t-il dit.

Il a défendu les résistants palestiniens et a dit que leur résistance contre l'occupation est garantie par toutes les lois reconnues.

Le site français Réseau Voltaire a rapporté jeudi que le président de l'AP avait demandé à la CPI d'annuler la plainte parce qu'elle aurait des répercussions négatives sur la question palestinienne.

En 34 jours d'attaque sur Gaza, Israël a tué 1900 Palestiniens. Les rapports des Nations Unies ont précisé que la plupart étaient des civils, dont au moins 400 enfants. Israël a également blessé 9000 Palestiniens, pour la plupart également des civils.


Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

9 août 2014