Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3275 fois

Vallée du Jourdain -

La Turquie est engagée dans un projet industriel palestinien

Par

Le conseil général Turc à Jérusalem, Orogan Ozur, a déclaré lundi que les préparatifs étaient bien engagés pour la mise en oeuvre d'un accord signé à la mi-novembre à Ankara entre Israël, la Palestine et la Turquie

L'accord qui a été signé par le Président palestinien Mahmoud Abbas, le président israélien Shimon Peres et le Président turc, Rajab Ordugon, concerne la construction d'une zone industrielle à Tarqumiya au nord de la Cisjordanie .

Le fonctionnaire turc a déclaré qu'il fallait se tourner maintenant vers la conférence des donateurs de Paris, où devrait se décider le financement de la zone industrielle. La zone industrielle se trouve sur la Ligne Verte qui sépare Israël et la Cisjordanie .

Ozur, qui a été l'ambassadeur turc en Jordanie et aux Émirats Arabes Unis, a ajouté que des hommes d'affaires turcs avaient manifesté leur volonté d'investir dans cette zone. Son emplacement unique permettra aux marchandises et aux hommes d'affaires de circulent librement dans et hors de la zone.

Le fonctionnaire turc a réitéré l'importance de la mise en oeuvre du projet le plus tôt possible et de ne pas attendre que certaines des questions en suspens entre la Palestine et Israël soient finalisées.

Un groupe d'hommes d'affaires du nord de la Cisjordanie , d'Hébron et de Bethléem ont créé une entreprise pour investir dans la zone industrielle de Tarqumiya avec une mise de fonds de 25000000 dollars.

Le maire de la ville d'Hébron, Khaled Al Assali, qui est aussi investisseur dans le projet, dit que la zone industrielle sera unique parce qu'elle aura des entreprises qui ne nécessitent pas de frontières, telles que des entreprises spécialisées dans les technologies de l'information et de télécommunications et donc leurs activités ne seront pas limitées par les frontières.

Il a ajouté que la ville d'Hébron utilisera 200 dunams (20 ha) des terres de cette zone industrielle. En outre, Al Assali a déclaré que nombreuses subventions seront accordées pour attirer les investisseurs étrangers et arabes dans le projet. L'Autorité Palestinienne mettra en place une exemption des taxes aux produits palestiniens qui seront fabriqués dans cette zone.

La politique israélienne a toujours empêché la construction de zones industrielles en Cisjordanie et à Gaza puisque la "sécurité" était la rhétorique habituelle.

Par conséquent, des sources turques ont déclaré que la Turquie contrôlerait la sécurité à l'intérieur de la zone industrielle alors que l'Autorité palestinienne et Israël contrôleront la sécurité extérieure de la zone du côté de leurs frontières.




A LIRE :

Conférence des donateurs du 17 décembre 207 : pays et organisations invités - communiqué du Ministère français des Affaires Etrangères

Les propositions de développement du Quartet pour la Vallée du Jourdain - Stop The Wall

Pris au piège comme des rats - Stop The Wall

Les Palestiniens demandent 7,1 milliards de dollars à la conférence de Paris - Par L Orient le Jour

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Vallée du Jourdain

Même sujet

Néolibéralisme

Même auteur

IMEMC

Même date

11 décembre 2007