Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 946 fois

Israël -

La bataille des estomacs vides se poursuit : la santé d'Akram Rikhawi continue de se détériorer tandis que la grève de la faim de Mahmoud Sarsak se conclut victorieusement

Par

Ramallah-Jaffa, 20 juin 2012 - Addameer et Médecins pour les Droits de l'homme-Israël (PHR-Israel) réitèrent leur profonde inquiétude pour Akram Rikhawi, qui est en danger imminent de mort en son 70ème jour de grève de la faim aujourd'hui. L'avocate d'Addameer Mona Neddaf a pu le rencontrer hier à la clinique de la prison Ramleh, bien que les médecins indépendants de PHR-Israel se voient toujours refuser de le voir depuis leur dernière visite du 6 juin.

La bataille des estomacs vides se poursuit : la santé d'Akram Rikhawi continue de se détériorer tandis que la grève de la faim de Mahmoud Sarsak se conclut victorieusement

Madame Neddaf a noté, suite à sa visite, qu'Akram est exténué et qu'il ne pèse plus maintenant que 49 kilos. De plus, depuis le 16 juin, il refuse tout vitamine et liquide par perfusion intraveineuse. Bien qu'il ne boive que de l'eau, Madame Neddaf a été alarmée d'observer que même la prise d'eau lui est maintenant très difficile et qu'il n'est capable d'en consommer qu'environ un litre par jour.

Akram n'a reçu aucune visite d'un médecin indépendant depuis le 6 juin, puisque les autorités israéliennes rejettent continuellement les demandes de PHR-Israël. Cela fait maintenant 15 jours que le docteur de PHR-Israël a déterminé qu'Akram est en risque immédiat de mort, en raison de la combinaison de sa grève de la faim prolongée et de ses maladies chroniques, dont le diabète et l'asthme. Le 14 juin, la cour de district israélienne a rejeté l'appel interjeté par PHR-Israël de transférer Akram à un hôpital civil, malgré l'altération de sa santé. Akram a exprimé à Madame Neddaf son souhait d'être immédiatement transféré à un hôpital civil pour y recevoir les soins appropriés.

Akram est maintenant détenu dans la même chambre que Samer al-Barq, qui en est aujourd'hui à son 31ème jour de grève de la faim renouvelée pour protester contre sa détention administrative. Akram a indiqué que son moral, ainsi que celui de Samer al-Barq, est bon, bien qu'ils aient le sentiment que leurs cas aient été oubliés dans les médias et autres sphères. Akram continue de subir des pressions de l'administration pénitentiaire israélien (IPS) pour qu'il mette fin à sa grève.
 
Tandis qu'Akram et Samer restent déterminés dans leurs actions de résistance, Addameer et PHR-Israël saluent Mohammed Sarsak, qui a mis fin à son historique grève de la faim de 92 jours dans la nuit du 18 juin suite à l'accord d'Israël de le libérer le 10 juillet. Mahmoud, qui est séquestré sans inculpation ni procès depuis 3 ans, s'est opposé avec succès à la politique israélienne de détention arbitraire, et il faut s'incliner devant son incroyable courage.
 
Il est certain que l'intensification des initiatives d'individus et d'institutions du monde entier en faveur de Mahmoud Sarsak ont contribué à obliger les autorités israéliennes à accepter ses revendications, et il est clair qu'il faut maintenant, d'urgence, faire pression au nom d'Akram Rikhawi et de Samer al-Barq, avant qu'il ne soit trop tard.

Addameer et PHR-Israël insistent sur l'importance des demandes suivantes :

- Akram doit être immédiatement hospitalisé dans un hôpital civil, où il pourra recevoir les soins nécessaires ;
- la communauté internationale doit immédiatement intervenir pour que des médecins indépendants aient accès à Akram et à Samer ;
- Akram et Samer doivent être immédiatement autorisés à recevoir des visites de leurs familles.


Source : Addameer

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Addameer

Même date

20 juin 2012