Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 949 fois

Palestine -

La famille al-Sarsak attend la décision des juges

Par

16.06.2012 - Alors que le footballeur Mahmoud al-Sarsak entre dans son 89ème jour de grève de la faim dans une geôle israélienne ce vendredi, son père continue de demander le droit à voir son fils. Emad, le frère d'al-Sarsak, a dit à Ma'an que les juges israéliens devaient se réunir jeudi 15 pour décider s'ils autoriseraient ou non son père à lui rendre visite en prison. La famille ne connait pas encore le résultat de l'audience mais espère qu'Israël prendra sa décision dans les jours prochains. Ils n'ont pu joindre l'avocat d'al-Sarsak, a dit Emad. Et vendredi, Ma'an non plus n'a pu entrer en contact avec lui.

La famille al-Sarsak attend la décision des juges

Des Palestiniens tiennent des posters de Mahmoud al-Sarsak et de Akram al-Rekhawi lors d'un rassemblement, au sud de la Bande de Gaza, le 9 juin (Reuters / Ibraheem Abu Mustafa)
"Je veux voir mon fils vivant, avant qu'il meure," a déclaré le père d'al-Sarsak à l'agence France-Presse mercredi dernier.

La famille n'a pas été autorisée à voir Sarsak depuis son arrestation en juillet 2009.

Le groupe pour les droits des prisonniers Addameer a, en vain, demandé la permission que ses avocats visitent le grèviste.

Jeudi, son avocat Mohammad Jabarein a dit à Ma'an que les autorités pénitentiaires l'avaient appelé pour qu'il aille le voir d'urgence dimanche, lorsqu'il a été brièvement hospitalisé, parce qu'ils craignaient qu'il meure.

Ma'an n'a pas pu joindre Jawad Boulus, l'avocat de la Société des Prisonniers palestiniens, qui a pu voir al-Sarsak récemment.

Al-Sarsak est détenu [séquestré, ndt] depuis près de 3 ans sans accusation ni procès et il exige d'être libéré

Sa mère a déclaré au "Institute for Middle East Understanding" que les membres de la famille sont tellement inquiets qu'ils ne peuvent pas dormir.

"Vous imaginez, quand on vous dit que votre fils est à la prison Ramle, malade, qu'il est à l'hôpital et que vous ne pouvez pas le joindre, ni le voir ? Il est en grève de la faim jusqu'à aujourd'hui parce qu'il a été lésé."

"Il rêvait d'aller jouer au club sportif de Balata et dans les clubs sportifs de Cisjordanie , d'être un excellent joueur et de devenir une star. Il était le joueur le plus jeune du club, et pourtant le meilleur."

"Nous n'arrivons pas à dormir à force de penser. Nous nous disons que nous allons recevoir de mauvaises nouvelles, ou de bonne nouvelles. Et nous passons notre temps à regarder la télévision, à attendre."

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News

Même date

16 juin 2012