Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2834 fois

Gaza -

La guerre finie, Mechaâl analyse la nouvelle équation en Palestine

Par

Le chef du bureau politique du mouvement de résistance Hamas, Khaled Mechaâl, a déclaré que la résistance palestinienne a arraché une grande victoire lors de la dernière guerre imposée par Israël à Gaza, et a fait avaler des couleuvres à l’armée israélienne. Il a appelé les autorités égyptiennes à ouvrir le point de passage de Rafah, "au nom du devoir de fraternité et de voisinage".

La réalisation de la résistance est le résultat d’un travail continu pendant les années écoulées, et d’une bonne préparation de la bataille, a-t-il indiqué, soulignant que le creusement des tunnels – principale stratégie adoptée par résistance face à Israël – a requis un grand effort.

La dernière guerre a prouvé que les Arabes excellent en matière d’entrainement de planification et de préparation, et a mis fin à l’idée que les Arabes ne réfléchissent pas, ne créent pas et n’excellent pas, a-t-il affirmé.

La résistance a incarné lors de la dernière guerre l’unité palestinienne ayant manqué pendant les années écoulées, a déclaré Khaled Mechaâl, lors d’une conférence de presse tenue jeudi, 28 août, à Doha, et relayée par al-jazeera.net. Les Palestiniens ont été unis sur tous les fronts, sur le champ de bataille et sur le terrain des négociations, a-t-il dit en substance. 

La dernière bataille, bordure protectrice, a réalisé l’équation de l’équilibre de la terreur, du manque de sécurité et de la douleur réciproques. Elle a également mis en échec la théorie du ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, ayant visé les enfants et les maisons, mais le peuple palestinien a tenu bon et a soutenu la résistance malgré les blessures, a-t-il souligné. 

Selon ses dires, la dernière guerre a prouvé une suprématie palestinienne en matière de conflit des volontés, ainsi que de celui des esprits et des cerveaux, outre l’élément de surprise et d’invention. La résistance a par ailleurs brisé la force des renseignements israéliens, ses appareils sont devenus quasi-aveugles, a-t-il dit. 

Il a encore indiqué qu’Israël n’est désormais plus capable de mener des guerres éclair, qu’il avait coutume de déclencher précédemment contre les Arabes, dans la mesure où la dernière guerre a duré 51 jours. 

La dernière guerre a remis en selle l’option de la résistance, a ouvert de nouveau des perspectives pour le projet de libération de la Palestine, a rapproché le but d’atteindre al-Qods, a fait valoir Mechaâl, exhortant les nations arabe et musulmane à accomplir leur devoir envers la Palestine

Parmi les principales réalisations de la dernière guerre, selon Khaled Mechaâl, est qu’Israël a perdu son image de victime. Son image criminelle réelle a été mise à nu. Israël a commis un holocauste à Gaza, plus grave que le génocide nazi commis par Adolphe Hitler. 

Khaled Mechaâl s’est adressé aux Israéliens en ces termes : Votre direction vous ment, il agit selon des calculs personnels, partisans et électoralistes, elle ne vous apportera pas la victoire, mais va passer de défaite en défaite. Vous ne saisissez pas la substance du conflit, tant qu’il y a occupation et implantation, le conflit et la résistance vont se poursuivre. Il s’est engagé à poursuivre les dirigeants israéliens pour les crimes perpétrés à Gaza

Il a adressé un message aux Juifs du monde : Nous ne vous sommes pas hostiles pour votre religion, le problème est avec l’occupation, l’agression et l’implantation. 

Le chef du bureau politique de Hamas a appelé l’Egypte à ouvrir le point de passage de Rafah au nom du devoir de voisinage et de fraternité, soulignant qu’il s’agit d’un point de passage égypto-palestinien. 

Khaled Mechaâl a remercié le Qatar, la Turquie, la Tunisie, le Koweït, Oman, le Soudan et l’Iran. Il a également remercié les pays d’Amérique latine, l’Afrique du Sud pour leur position distinguée envers l’agression contre Gaza, ainsi que l’Egypte qui a abrité les négociations ayant mis un terme à la guerre. 

Il a appelé les Arabes et les musulmans, peuples et gouvernements, à accomplir leur devoir envers Gaza et la Palestine, à œuvrer pour libérer al-Qods et al-Aqsa, et les a incités à se préparer à la guerre charnière qui restituera les droits (au peuple palestinien). 


Source : Gnet.tn

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même date

31 août 2014