Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4546 fois

France -

La plus grande coalition jamais réunie en Europe pour le boycott d'une entreprise israélienne !

Par

Vous trouverez dessous la "Déclaration politique après le forum contre Agrexco", (en français et en anglais) Forum Européen qui s'est tenu les 4 & 5 juin 2011 à Montpellier. Initiée par les 8 pays représentés au Forum, la déclaration vient d'être signée par 5 pays supplémentaires, ce qui porte à 13 le nombre de pays européens signataires, décidés à chasser Agrexco d'Europe.

La plus grande coalition jamais réunie en Europe pour le boycott d'une entreprise israélienne !

C'est la plus grande coalition jamais réunie en Europe pour le boycott d'une entreprise israélienne. Cette coalition travaille en coordination directe avec le Comité National Palestinien de Boycott (BNC), celui-là même qui a initié la campagne mondiale BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions).

Communiqué de presse :

Montpellier 21 juillet 2011

La plus grande coalition jamais réunie en Europe pour le boycott d'une entreprise israélienne : Agrexco dégage !

Quelques jours avant la tenue du Forum des Campagnes Européennes contre Agrexco les 4/5 juin à Montpellier, le directeur d'Agrexco France annonçait triomphalement dans les médias la mise en service du terminal fruitier pour le 11 juillet. Dès la mi-juin paraissaient les premiers articles faisant état des difficultés financières d'Agrexco. Depuis fin juin pas un seul bateau Agrexco n'a accosté à Sète alors qu'il en arrivait un chaque mardi depuis le mois de novembre 2010.

L'entreprise Agrexco va mal et même très mal !

- C'est une première victoire de la Coalition contre Agrexco, de la campagne BDS France qui en a fait sa cible principale, de tous ceux et celles qui en France ont participé de près ou de loin au boycott des produits israéliens, aux actions et mobilisations de la Coalition contre Agrexco depuis sa création en mai 2009. C'est tout autant la victoire des campagnes des nombreux pays européens qui ont mené et mènent des actions suivies contre l'entreprise israélienne Agrexco.

La cause première des difficultés soulignées par la presse internationale, c'est la perte des parts de marché en Europe. Et il est incontestable que le boycott des produits israéliens, la delégitimation du label phare "Agrexco/Carmel" ont joué un rôle déterminant dans le démarrage de la crise économique.

La survenue brutale de la crise d'Agrexco révèle aux yeux de tous que le choix exclusif d'Agrexco était avant tout un choix de soutien politique et économique à Israël.

- Ainsi 45M€ de l'argent des contribuables de la Région Languedoc-Roussillon ont été investis dans la construction d'un terminal fruitier dans le port de Sète pour la seule entreprise Agrexco. L'opérateur portuaire GFGroup (Famille Orsero en Italie) devait financer un portique à hauteur de 24M€. Le terminal achevé, Agrexco devait bénéficier de toutes ces infrastructures sans débourser un seul centime et devait déverser ses 400.000 tonnes de fruits et légumes par an.

Sur le plan du strict développement régional, non seulement ces investissements auraient dû être mieux employés sur le port mais ils auraient dû également être utilisés pour les installations de paysans de la région. De plus, ces tonnes de fruits et légumes vendus à des prix de dumping concurrencent scandaleusement les productions locales et au delà.

Sur le plan des valeurs, le rôle déterminant joué dans la colonisation de la Palestine par l'entreprise d'Etat Agrexco justifiait à lui seul le refus de commercer avec elle. Depuis, la Coalition a fait constater qu'une partie des produits exportés sous label "Produce in Israël" provenait des colonies israéliennes en territoires palestiniens, ce qui constitue une fraude aux douanes. Mais plus grave encore : l'exploitation économique des territoire occupés constitue un crime de guerre.

Pour autant le président de la Région Languedoc-Roussillon et son directeur du port continuent de s'accrocher à Israël ! C'est la fuite en avant ; confronté à ses promesses mensongères, C. Bourquin répond par un plus gros mensonge et annonce un extraordinaire « interland » à côté de Poussan qui va créer… 1600 emplois !

- Nous serons bientôt fixés sur l'issue de la crise. Faillite et disparition d'Agrexco et de son label ? Reprise de l'entreprise par d'autres investisseurs avec le même nom ou sous un nom différent ? L'échéance est proche.

Mais la coalition contre Agrexco France ne lâche rien et prépare de nouvelles attaques juridiques pour très bientôt.

Chacun sait que depuis le Forum Européen des Campagnes contre Agrexco, la bataille contre Agrexco s'est étendue à toute l'Europe, une coordination est en place, la déclaration politique issue du Forum initié par les 8 pays représentés vient d'être signée par 5 pays supplémentaires, ce qui porte à 13 le nombre de pays européens signataires.

Enfin une journée d'action européenne contre Agrexco est prévue pour le 26 novembre 2011.

AGREXCO DÉGAGE !

Coalition contre Agrexco (France)
BDS France (France)
Netherlands Palestine Committee (Netherlands)
U4P Utrecht for Palestine (Netherlands)
BPP Breed Platform Palestina Haarlem (Netherlands)
BDS Group Berlin (Germany)
International League of Human Rights (Germany)
Jewish Voice for a Just Peace in the Middle East (Germany)
Stop Agrexco (Italy)
Palestinagrupperna i Sverige (Sweden)
Palestinakomiteen (Norway)
Collectif Urgence Palestine Vaud (Switzerland)
BDS Switzerland (Switzerland)
Comité de Solidariedade com a Palestina (Portugal)
Association Belgo-palestinienne (ABP) (Belgium)
Haags Vredesplatform (HVP) (Netherlands )
Boycott Israël Network (UK)
Red Solidaria Contra la Ocupación de Palestina (RESCOP) (Spain)
BDS Catalunya (Catalunya)
Izquierda Anticapitalista (Spain)
Palestine Solidarity Campaign (UK)
Ireland Palestine Solidarity Campaign (IPSC) (Ireland)
Coordination Boycott Israël (Cobi) - Belgique
Palestina Solidariteit - Belgique
Center for Encounters and Active Non-violence - Autriche
Union of German and Palestinian Women - Allemagne
Palestinska Föreningen I Stockholm - Suède
Un Ponte Per - Italie
Rete Romana di Solidarietà con il opolo Palestinese - Italie

_______________________________________

Photo

Political declaration after the Forum against Agrexco

July 2011

We, Palestinian and Europeans together, affirm our determination to put an end to Agrexco’s presence in Europe. Our actions are taking place within the framework of the Palestinian-led global Boycott Divestment and Sanctions (BDS) movement.

We have established a European wide coalition of organisations committed to coordinating our boycott campaigns and court actions against Agrexco. Secondly, we are calling for a European day of action against Agrexco on Saturday 26 November 2011.

We aim to build the widest possible alliance of individuals and organisations across Europe concerned with international law and refusing to be complicit in the violations of the rights of the Palestinian people perpetrated by Agrexco.

Agrexco is dedicated to exporting agricultural products. Sold under brand names such as Carmel, Coral, Biotop, Eco-Fresh, etc. these products embody Palestinian suffering: grown on stolen land with stolen water, produced through the exploitation of Palestinian labour – including child labour – they are part and parcel of a policy of colonisation, dispossession and apartheid carried out by Israël in Palestine. Agro-industrial corporation turned towards exportation, Agrexco is developing an industrial agriculture which harms the environment and destroys peasant agriculture in Palestine as well as in Europe.

It is therefore a key actor of Israëli oppression and a strategic target for the BDS movement.

We recognize that national and multinational businesses as well as European institutions and governments have failed to act. They trade with Agrexco or legitimize its trade without regard for the rights of the Palestinian people, therefore becoming complicit in war crimes.

We, citizens of all European countries, are committed to end this unacceptable situation through information, advocacy, non-violent direct action, legal action, and popular campaigning.

The following organisations have joined the campaign against Agrexco. To sign the political declaration send an email to: christophe[dot]perrin[at]lacimade[dot]org (organisations only)

Coalition contre Agrexco (France)
BDS France (France)
Netherlands Palestine Committee (Netherlands)
U4P Utrecht for Palestine (Netherlands)
BPP Breed Platform Palestina Haarlem (Netherlands)
BDS Group Berlin (Germany)
International League of Human Rights (Germany)
Jewish Voice for a Just Peace in the Middle East (Germany)
Stop Agrexco (Italy)
Palestinagrupperna i Sverige (Sweden)
Palestinakomiteen (Norway)
Collectif Urgence Palestine Vaud (Switzerland)
BDS Switzerland (Switzerland)
Comité de Solidariedade com a Palestina (Portugal)
Association Belgo-palestinienne (ABP) (Belgium)
Haags Vredesplatform (HVP) (Netherlands )
Boycott Israël Network (UK)
Red Solidaria Contra la Ocupación de Palestina (RESCOP) (Spain)
BDS Catalunya (Catalunya)
Izquierda Anticapitalista (Spain)
Palestine Solidarity Campaign (UK)
Ireland Palestine Solidarity Campaign (IPSC) (Ireland)
Coordination Boycott Israël (Cobi) - Belgique
Palestina Solidariteit - Belgique
Center for Encounters and Active Non-violence - Autriche
Union of German and Palestinian Women - Allemagne
Palestinska Föreningen I Stockholm - Suède
Un Ponte Per - Italie
Rete Romana di Solidarietà con il opolo Palestinese - Italie
Palästinakomitee Stuttgart (Germany)
Palästina/Nahost-Initiative Heidelberg (Germany)
Gruppe Solidarität mit der arabischen Demokratiebewegung c/o IBZ Bielefeld (Germany)
CODEPINK Germany
Kritsche Jüdische Stimme (Austria)

Liste des signataires mise à jour le 27 juillet 2011.



Source : Coalition contre Agrexco

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Boycott

Même auteur

Coalition contre Agrexco

Même date

21 juillet 2011