Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1904 fois

Jérusalem -

La police israélienne empêche des étudiants d’entrer à Al-Aqsa ; des centaines de Palestiniens dans la Vieille Ville pour célébrer Al-Quds Capitale de la Culture Arabe

Par

La police israélienne a empêché des centaines d’étudiants jérusalémites d’entrer dans la Vieille Ville et d’aller sur le site de la Mosquée Al-Aqsa samedi, pour tenter de perturber les célébrations d’Al-Quds Capitale de la Culture Arabe 2009.

La police israélienne empêche des étudiants d’entrer à Al-Aqsa ; des centaines de Palestiniens dans la Vieille Ville pour célébrer Al-Quds Capitale de la Culture Arabe


Des centaines d’étudiants se sont dirigés vers la Porte de Damas, l’entrée principale de la Vieille Ville de Jérusalem, pour participer au lancement des événements en dépit de la décision d’Israël d’interdire la manifestation culturelle annoncée vendredi.

Les célébrations de l’événement qui doit avoir lieu toute l’année, soutenu par la Ligue Educative Arabe, l’Organisation Culturelle et Scientifique (ALESCO) dans le cadre du programme des Capitales arabes culturelles, devaient avoir lieu simultanément à Jérusalem, Bethléem, Hébron, Naplouse, Ramallah, Nazareth et dans le camp de réfugiés Mar Elias au Liban.

Hatem Abd Al-Qader, consultant pour les affaires de Jérusalem au bureau de la Présidence palestinienne, a dit que les projets de célébrer la culture et l’histoire palestiniennes dans la Vielle Ville avait “fait monter le mercure” au bureau du ministre de l’intérieur israélien.

Des centaines de jeunes, accompagnés de leurs enseignants, se sont dirigés vers la Vieille Ville pour participer aux jeux traditionnels pour enfants, les danses palestiniennes, les récitals de poésie et d’histoires.

Les événements prévus pour la célébration étaient informels et basés sur la communauté puisqu’Israël a refusé de donner les autorisations aux organisateurs. Vendredi, les manifestations ont été déclarées illégales ; les autorités israéliennes ont dit que c’était parce qu’elles étaient sponsorisées par l’Autorité Palestinienne qu’elles n’ont pas obtenu d’autorisation. Israël a déclaré illégale toute activité de l’AP à Jérusalem à la suite de l’intifada 2000.

Les organisateurs ont eu recours à des méthodes créatives non événementielles pour célébrer la ville de Jérusalem. En fin de journée, samedi, les jeunes lâcheront 12.000 ballons de différentes parties de la Ville Sainte, pour dire qu’ils devraient être libres de célébrer leur culture.

D’autres événements auront lieu dans les écoles samedi, ainsi que des jeux sportifs dans les clubs et centres locaux, en Cisjordanie et à Jérusalem Est.

Le lancement officiel du festival aura lieu Place de la Convention à Bethléem, parrainé par le Président palestinien Mahmoud Abbas. Des délégations de tout le monde arabe y participeront.


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Résistances

Même auteur

Maan News

Même date

21 mars 2009