Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2324 fois

Cisjordanie occupée -

La police israélienne "incapable de résoudre" l'affaire de l'incendie criminel de Douma

Par

05.08.2015 - Ce mercredi matin, la police israélienne a déclaré qu'ils n'étaient pas en mesure d'identifier le colon qui a mis le feu à la maison d'Ali Saad Dawabsha, 18 mois, qui est mort brûlé vif dans l'attaque.

La police israélienne 'incapable de résoudre' l'affaire de l'incendie criminel de Douma

Une porte-parole de la police israélienne, Luba Samri, a déclaré mardi que la police travaillait toujours sur l'affaire, mais qu'elle avait besoin de davantage d'indices.

Dans un post sur sa page Facebook officielle, la police a écrit qu'elle "demandait l'aide du public dans l'enquête sur l'incendie criminel et le meurtre dans le village de Douma."

"Il est demandé à quiconque est en possession d'informations ou de tout détail qui peuvent aider à décrypter le meurtre de téléphoner au numéro : 050-8386626," écrit la police.

L'un des indices est le graffiti en hébreu qui dit "Le Messie Roi vivra", une phrase plus communément associée à Chabad qu'aux "jeunes colons des collines" de Judée et Samarie. De même l'écriture du mot "vengeance", qui a également été tagué, indique selon certains un scripteur arabe. (1)

La déclaration a soulevé des questions et des critiques, les forces d'occupation ayant de plus confisqué les caméras de sécurité de Douma lundi soir.

Selon i24news, on pense que l'attaque a été menée par au moins deux extrémistes juifs de droite.

La Chaine 10 israélienne a dit que des sources de la sécurité ont désigné un avant-poste illégal dans le secteur est de Shilo, en Cisjordanie , qui, selon certaines sources, a "un passé" d'hostilités avec les villages palestiniens du secteur.

Alors que la police a récemment arrêté l'activiste d'extrême-droite Meir Ettinger, il ne fait partie des suspects dans l'attaque, a dit i24.

Ettinger, dont le grand-père Meir Kahane a fondé le mouvement raciste anti-arabe Kach, a été arrêté lundi "à cause de ses activités dans une organisation juive extrémiste," a déclaré à l'AFP un porte-parole du service de sécurité intérieure Shin Bet.

La cour a prolongé l'incarcération de Meir Etting jusqu'au moins dimanche, de source judiciaire.

Selon la police, Ettinger, qui a une vingtaine d'année, est soupçonné de "crimes nationalistes" mais il n'est pas accusé d'implication directe dans l'attaque à la bombe incendiaire de la maison palestinienne dans laquelle le bébé a été brûlé vif.

Ha'aretz a rapporté qu'Ettinger est lié à l'incendie criminel du mois dernier contre l'Eglise de la Multiplication des Pains et des Poissons sur les rives de la Mer de Galilée. L'église a été endommagée et deux personnes ont été blessées.

(1) Il va être intéressant d'observer par quel tour de passe-passe pervers dont elles sont coutumières les autorités sionistes vont finir par annoncer que l'attaque a été perpétrée par des Palestiniens. (ndt)

Source : PNN

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

Palestinian News Network

Même date

5 août 2015