Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2405 fois

Jérusalem -

La police retarde son déménagement dans le nouveau QG de la police à Maale Adumin

Par

La police israélienne a retardé son déménagement dans un nouveau bâtiment situé dans la zone E-1, près de Jérusalem, déménagement qui était initialement prévu fin 2007. Cependant, la police a déclaré que le retard n'avait aucun lien avec la visite du président américain George W. Bush en fin de semaine.

La police retarde son déménagement dans le nouveau QG de la police à Maale Adumin


Photo Haaretz : Le nouveau QG de la police israélienne dans la colonie illégale de Maale Adumin, près de Jérusalem

Le déménagement du siège de la police du Shai (district de Judée et Samarie - ndt : Cisjordanie ) dans E-1, une zone reliant Jérusalem à la colonie de Ma'aleh Adumim, était planifié depuis longtemps. Dans une interview avec Haaretz en octobre dernier, le ministre de la Sécurité publique Avi Dichter, avait annoncé que le déménagement aurait lieu d'ici la fin de 2007.

Le déménagement dansz E-1, a-t-il ajouté, est un "fait établi" et ne sera pas subordonné à l'approbation américaine.

Les porte-parole de la police et du Ministère de la Sécurité publique, ont nié dimanche le déménagement avait été reportée en raison de la visite de Bush. Ils ont déclaré que le retard était nécessaire parce que l'infrastructure pour le nouveau bâtiment n'était pas encore terminée.

Toutefois, une source impliquée dans le projet a déclaré à Haaretz : "Nul ne connaissait la visite du président Bush quand nous avons parlé de transférer le quartier général du district fin 2007. Il est raisonnable de supposer que la police israélienne n'aurait pas embarrassé le gouvernement avant la visite du président en déménageant dans son nouveau bâtiment, même si les travaux étaient terminés.

Le bâtiment a été construit sur un terrain appartenant aux Juifs depuis l'époque ottomane. Le ministère de la Sécurité publique a indiqué dimanche que le déménagement aurait lieu dans les deux ou trois prochains mois.

A l'origine, Israël avait également envisagé de construire 3500 logements dans E-1, qui fait techniquement partie de Ma'aleh Adumim.

Cependant, les Palestiniens, les Américains et les autres acteurs internationaux s'y sont opposés, en expliquant qu'un tel projet séparerait le sud et le nord de la Cisjordanie et isolerait Jérusalem-Est du reste de la Cisjordanie .

Washington a donc exercé de fortes pressions sur Israël pour qu'il gèle le projet et en 2004, le gouvernement a cédé.

Toutefois, afin de maintenir sa revendication sur le secteur, Israël a décidé d'y construire le nouveau commissariat de police. Les installations de sécurité suscitent généralement moins d'opposition de la part de la communauté internationale que pour des maisons, parce qu'elles sont considérées comme des biens déplaçables facilement si un futur accord israélo-palestinien, l'exigeait.

Israël estime que le lien territorial entre Ma'aleh Adumim et Jérusalem est important parce que Ma'aleh Adoumim est l'un des grands blocs de colonie qu'il cherche à conserver dans le cadre d'un accord.

Source : http://www.haaretz.com

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Jonathan Lis

Même date

8 janvier 2008