Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2174 fois

Cisjordanie -

La politique israélienne du Refus d'Entrer se poursuit malgré les promesses faites à l'Union Européenne

Par

En dépit des assurances données à la présidence de l'Union Européenne par les autorités israéliennes, les étrangers continuent à être empêchés de franchir les points d'accès contrôlés par les Israéliens quand leur destination est les Territoire Palestinien Occupé.
"Les refus d'entrer arbitraires et les expulsions n'ont pas été stoppées. Aucune règlementation ou mécanisme transparent n'a été, pour l'instant, mis en place.

La politique israélienne du Refus d'Entrer se poursuit malgré les promesses faites à l'Union Européenne


Tampon "Refus d'entrer" utilisé de plus en plus souvent par les autorités israéliennes à l'égard des non-juifs


Les familles palestiniennes, les fournisseurs des services vitaux et les entreprises restent vulnérables face aux refus d'entrer et du droit de résidence arbitraires.

'Cela est particulièrement difficile à accepter à l'époque des principales fêtes traditionnelles Chrétiennes et Musulmanes quand les familles veulent plus que jamais être ensemble." dit Anita Abdullah, en s'exprimant pour la Campagne pour le Droit d'Entrée dans les Territoires Palestiniens Occupés.

L'un de ces exemples est Linda Ali Mahmood, une Américano-palestinienne de Cleveland - Ohio qui a été refusée d'entrer à l'aéroport Ben Gurion le jeudi 14 décembre dernier.

Linda, qui est sourde et muette comme son frère Shukri, était venue dans l'espoir de passer du temps avec sa tante frappée d'un cancer mais elle a été refusée d'entrer parce que, soi-disant, le visa de Shukri était périmé.

Shukri avait demandé un renouvellement de son visa en octobre.
Cependant, le Ministère israélien de l'Intérieur en liaison avec l'Administration Civile israélienne a soudainement cessé de traiter les demandes de renouvellements pour les étrangers mariés avec des détenteurs de papiers d'identité palestiniens et refuse d'accepter la demande de Shukri.

Le 13 décembre, la présidence de l'Union Européenne a rencontré le Général israélien Yosef Mishlav, Coordinateur des Actions du Gouvernement dans les Territoires (COGAT), pour discuter de la politique d'Israël sur l'émission de visas de touristes aux ressortissants étrangers résidant avec leur famille ou travaillant dans les Territoires palestiniens Occupés.

Plusieurs Etats Membres de l'Union Européenne ont depuis lors informé leurs ressortissants que la responsabilité de la publication de visas de touristes israéliens aux détenteurs de passeports étrangers se rendant dans les Territoires palestiniens Occupés avait été transférée du Ministère de l'Intérieur au COGAT, qui fait partie du commandement des Forces de la "Défense" Israélienne de la défense dans les Territoires palestiniens Occupés.


La présidence de l'Union Européenne a également rapporté avoir reçu les assurances suivantes de la part du Général Mishlav :

• les modifications de politique et les systèmes présentés par le Ministère israélien de l'Intérieur il y a trois mois ont été annulés

• de nouvelles règles ont été adoptées permettant aux ressortissants étrangers cherchant à entrer dans les Territoires Palestiniens Occupés de faire une demande d'un visa de touriste d'une durée de 3 mois et d'autoriser les demandes de renouvellement.

• Les conjoints européens de Palestiniens devront solliciter un visa de 3 mois pendant que le COGAT étudiera des solutions alternatives à plus long terme

• une liaison du COGAT est maintenant en place au passage du pont d'Allenby et une liaison sera en place à l'aéroport Ben Gurion "dans quelques semaines", pour empêcher les problèmes aux points de passage

Les Etats Membres de l'Union Européenne ont promis à leurs ressortissants de surveiller de près la mise en place des nouvelles procédures et ils ont déclaré qu'ils "continueront à s'assurer que la question de l'entrée dans les Territoires Palestiniens Occupés pour les ressortissants étrangers continuera d'être soulevée aux plus hauts niveaux."

La campagne apprécierait tous les efforts des gouvernements étrangers afin de résoudre cette question urgente.

Cependant, des dizaines de milliers de familles palestiniennes resteront séparées ou en danger de l'être, et les institutions des services sociaux et sanitaires palestiniennes, les agences humanitaires et les entreprises demeureront incapables d'empêcher la perte critique de personnel jusqu'à ce que les demandes d'entrée et de résidence dans les Territoires Palestiniens Occupées soient décidées selon une politique claire, transparente et légale au niveau international.


Contacts :
Basil Ayish
Coordinateur du Media Committee
Tel : +970-(0)59-817-3953
Mail : info@righttoenter.ps
Site : www.righttoenter.ps




Lire les autres articles de la Campagne pour le Droit d'Entrer/Ré-Entrer dans les Territoires Palestiniens Occupés


NE LACHONS PAS LA PRESSION ET POURSUIVONS NOTRE CAMPAGNE D(INFORMATION SUR LE SUJET !


COMMENT AGIR ?

1 - Nous vous demandons de bien vouloir relayer cette information auprès de vos médias locaux et nationaux, vos élus régionaux, nationaux et européens pour qu'ils agissent d'ugence contre le NETTOYAGE ETHNIQUE qui se déroule sous nos yeux en Palestine.


Vous trouverez une liste d'adresses électroniques des médias sur le site internet de Vigie Média Palestine : cliquez ici

Envoyez également des lettres au courrier des lecteurs de vos médias.



2 - Ecrivez à vos élus, à vos représentants auprès du gouvernement, au Président de la République, au bureau de l'Union-Européenne à Jérusalem pour demander :


Que faites-vous pour vos concitoyens expulsés des Territoires Palestiniens Occupés ?


Demandez leur également d'agir pour :

a) la suspension de l'accord d'Association Union Européenne-Israël

b) la mise en application de l'article 1 de la Convention de Genève

c) la cessation de toute collaboration avec le gouvernement israélien, en particulier dans les domaines scientifique, économique, technologique et militaire.

d) la mise en application de la décision de la Cour Internationale de Justice concernant le Mur illégal d'Apartheid.

connaitre l'élu de votre région

connaitre votre représentant au sénat


Bureau de l'Union Européenne à Jérusalem
Email mailto@delwbg.cec.eu.int
Fax : 00.972.2.532 6249



3 - Ecrivez au Président de la République et au Ministère des Affaires Etrangères pour que notre gouvernement fasse pression sur le gouvernement israélien..

Par mail : http://www.elysee.fr/ecrire/mail.htm

ou par voie postale (votre courrier est alors dispensé d'affranchissement), à l'adresse suivante :
Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

Ministère des Affaires Etrangères :
http://www.france.diplomatie.fr/courrier/default.asp?code=actu


Bureau du Coordinateur Spécial des Nations Unies,
Gaza
Email : unsco@palnet.com
Fax: 00.972.8.282.0966



4 - Protestez auprès de l'Ambassade d'Israël :

En France :

• Ambassade d'Israël en France :
3, rue Rabelais
75008 Paris
Téléphone: 01.40.76.55.00
Fax: 01.40.76.55.55
Email: information@paris.mfa.gov.il

ou en cliquant sur ce lien


• Office du Tourisme Israélien en France
Email : infos@otisrael.com


En Suisse :

Ambassade d'Israël en Suisse :
Alpenstrasse 32
3006 Berne
Suisse

Téléphone:
Ambassade: 031 356 35 88
Service d'information: 031 356 35 09
Consulat: 031 356 35 87

Fax:
Ambassade : 031 356 35 56
Consulat : 031 356 35 55

Email: info@bern.mfa.gov.il

Pour les autres ambassades, voir l'adresse suivante :
http://www.embassyworld.com/embassy/israel1.html
ou
http://www.embassyworld.com/embassy/israel2.html


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

Right to Enter

Même date

18 décembre 2006