Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2250 fois

USA -

La reconnaissance d’un Etat juif rejetée par Washington et inacceptable pour le Hamas

Par

L’émissaire américain pour la Paix au Moyen-Orient, George Mitchell, a rejeté dimanche l’appel du Premier ministre israélien demandant aux Palestiniens de reconnaître Israël en tant qu’Etat juif, comme condition à la reprise des négociations de paix entre les deux parties.

"Une telle condition n’est pas acceptée par l'administration puisque Washington favorise une solution à deux États», aurait déclaré Mitchel.

Pendant le week-end, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a déclaré à l'émissaire américain lors d'une réunion à Tel-Aviv qu’Israël voulait arracher aux Palestiniens une reconnaissance de l'État juif et qu’il fallait s’attaquer à «la menace nucléaire iranienne", avant la reprise des pourparlers de paix entre Israël et les Palestiniens.

Le Ministre de la Défense israélien, Ehud Barak, du Parti travailliste, s’est opposé à la demande de Netanyahu et a exprimé son soutien à un accord de paix régional.

Dans la bande de Gaza, le Hamas, le parti au pouvoir, a prévenu qu’accepter la demande de Netanyahu 'porterait atteinte aux droits inaliénables des Palestiniens à l'autodétermination».

Le porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum, a été cité comme disant: "Toute acceptation d’une telle demande aurait pour effet de légitimer Israël, par conséquent les pays arabes et islamiques devraient plutôt couper toutes formes de contact, de coordination ou de normalisation avec Israël»

La demande de reconnaissance avait d’abord été exprimée par l'ancien ministre israélien des Affaires étrangères, Tsibi Livni, qui a participé à une conférence de paix entre Israéliens et Palestiniens organisée par Washington à Annapolis en Novembre 2007.

L'ancien président américain George W. Bush avait rejeté l'appel et ensuite réitéré sa vision d'une solution à deux États, sur la base des frontières de 1967.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Racisme

Même auteur

Rami Almeghari

Même date

19 avril 2009