Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3577 fois

Israël -

La vaccination contre la polio refusée aux enfants palestiniens de Jérusalem Est occupée

Par

Article de Nazouh Nazzal, correspondant de Gulf News, publié le 14 août 2013.

Des dizaines de milliers d'enfants palestiniens de Jérusalem Est occupée se sont vus refuser le droit de se faire vacciner contre la poliomyélite dans le cadre d'une campagne nationale conduite par le ministère israélien de la Santé, une position que les habitants de la ville sainte ont qualifiée de raciste et de fasciste.

Les familles de Kofr Aqab, à Jérusalem Est occupée, ont été refoulées mercredi 14 août alors qu'elles arrivaient aux centres maternels et infantiles pour les vaccinations contre la polio, où on leur a dit qu'elles ne figuraient pas sur la liste de vaccination du ministère israélien de la Santé.

"Bien que la vaccination soit un droit fondamental pour les enfants, les autorités israéliennes ont refusé de vacciner contre la polio 20.000 enfants de 1 mois à 9 ans, sans aucun fondement logique," a dit Sameeh Abu Rumailah, coordinateur local de la vaccination et responsable communautaire à Kofr Aqab, un village situé dans les limites de Jérusalem Occupée, dans un entretien avec Gulf News.

"On a dit aux familles de Kofr Aqab que les centres médicaux n'étaient pas autorisés à vacciner leurs enfants car les centres n'avaient reçu aucune instruction du ministère de la Santé," a-t-il dit. "Le racisme a atteint la vaccination de nos enfants. Ça dépasse la logique et c'est fou."

4.000 enfants étaient prêts à recevoir le vaccin et leurs familles les avaient emmenés aux centres. Ils ont tous été refoulés et on leur a demandé de ne plus revenir. Au total, 80.000 Palestiniens vivent à Kofr Aqab, et ils sont tous détenteurs de cartes d'identité israélienne émises pour les résidents arabes de la ville sainte. "Israël vise les habitants du village de Kofr Aqab en particulier, de façon systématique, pour les séparer des habitants du reste des quartiers arabes, bien que Kofr Aqab soit officiellement situé à l'intérieur des limites de Jérusalem Est occupée," a-t-il déclaré. "Les services de santé et tous les autres services ont été refusés ou retirés aux habitants du village, qui finissent par n'avoir plus aucun droit."

Le ministère israélien de la Santé a lancé en ce moment un programme national de vaccination contre la polio, pour tous les enfants, après que des milliers de personnes se soient révélées porteuses de la maladie.

"C'est dans l'intérêt d'Israël de vacciner les enfants de Kofr Aqab pour éviter que les enfants israéliens soient éventuellement infectés à l'avenir," a dit Rumailah.

Les habitants de Kofr Aqab vont aborder ce problème avec les responsables d'autres communautés à Jérusalem Est occupée pour trouver une solution. "Nous n'allons pas nous taire quand nos enfants sont en danger," a prévenu Sameeh Abu Rumailah.

Source : Gulf News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Racisme

Même date

21 août 2013