Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2069 fois

Suisse -

Le Conseil des droits de l'homme demande à Israël de mettre un terme aux opérations militaires et établit une commission d'enquête

Par

Le Conseil des droits de l'homme, réuni aujourd'hui à Genève en session extraordinaire sur la situation au Liban, a demandé à Israël de mettre immédiatement un terme aux opérations militaires contre la population et les biens civils dans le pays.

Il a en outre décidé d'établir « de toute urgence » une commission d'enquête de haut niveau afin qu'elle fasse enquête « sur la prise pour cible et le meurtre systématique de civils par Israël au Liban ». Cette commission devra rendre compte, au plus tard le 1er septembre, des progrès qu'elle aura faits dans l'accomplissement de son mandat.


Le Conseil des droits de l'homme a décidé, par une résolution adoptée par 27 voix pour, 11 contre et 8 abstentions, que la Commission d'enquête examinera les types d'armes utilisées par Israël et leur conformité avec le droit international et évaluera l'étendue et les effets meurtriers des attaques israéliennes sur les vies humaines, les biens, les ouvrages d'infrastructure d'importance vitale et l'environnement.


La résolution demande instamment à toutes les parties concernées « de respecter les règles du droit international humanitaire, de s'abstenir de toute violence à l'encontre de la population civile et de traiter en toutes circonstances tous les combattants détenus et les civils conformément aux conventions de Genève ».

Le Conseil demande en outre à la communauté internationale « d'apporter d'urgence au gouvernement libanais l'assistance humanitaire et financière qui lui permettra de faire face à une catastrophe humanitaire de plus en plus grave et de venir en aide aux victimes, d'assurer le retour des déplacés et de restaurer les ouvrages d'infrastructure essentiels ».

Devant le Conseil, la Haut Commissaire aux droits de l'homme, Louise Arbour, avait appelé à "une enquête impartiale", soulignant que "l'indépendance, l'impartialité et l'objectivité" de toute enquête internationale en Israël et au Liban devraient être garanties non seulement "par la crédibilité des membres du groupe d'expert mais aussi par l'étendue de leur mandat et leur méthodologie" (dépêche du 11.08.06).

Source : http://www.un.org/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Suisse

Même sujet

ONU

Même auteur

Conseil des droits de l'homme

Même date

11 août 2006