Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2712 fois

Israël -

Le FPLP tient Israël responsable de la vie de Muhammad Allan et exige sa libération

Par

15 août 2015 - Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine tient l'état d’occupation israélien entièrement responsable de la vie du combattant emprisonné, le frère Muhammad Allan, qui fait face aujourd'hui à la mort, emprisonné et hospitalisé après 60 jours de grève de la faim. Le Front demande d’urgence l'action et la mobilisation de tous les amis de la Palestine et de nos populations palestiniennes, partout dans le monde, pour exiger sa liberté immédiate.

Le FPLP tient Israël responsable de la vie de Muhammad Allan et exige sa libération

Rassemblement en soutien à Muhammad Allah à Gaza-ville le 8 août 2015 (Ashraf AmraAPA images)
Dans une déclaration publiée aujourd'hui, le camarade Khaled Barakat, coordonnateur de la campagne internationale Liberté pour Ahmad Sa’adat, a dit que « nous jugeons Israël entièrement responsable de la vie de Muhammad Allan, l’héroïque combattant palestinien emprisonné. Israël est responsable de sa vie et doit en subir les conséquences s’il meurt. »

« Muhammad Allan, s'il meurt, ne sera pas le premier Palestinien exécuté par Israël dans ses cachots, par la torture, le déni des soins médicaux ou l'alimentation forcée. Quatre prisonniers palestiniens - Abdul Qader Abul Fahem, Ali al-Jaabari, Rasim Halawa, et Ishaq Maragha - ont été tués par l’alimentation forcée – de laquelle Allan est menacé aujourd'hui, même pendant qu'il est dans le coma, » a dit Barakat.

Des « centaines de Palestiniens ont été tués et ont vu leurs vies emportées à l’intérieur les prisons israéliennes durant des décennies d’occupation, mais il serait le premier prisonnier palestinien à mourir étant en grève de la faim. Les martyres de libération dont les vies ont été emportées par les colonisateurs car leur grève de la faim pour la justice et la liberté - comme Bobby Sands et ses 9 camarades irlandais dans la prison britannique - sont des symboles immortels de lutte qui appartiennent aux mouvements mondiaux pour la justice et la libération, » a dit Barakat.

« Le cas de Muhammad Allan illustre que les Palestiniens continueront à lutter par tous les moyens jusqu'à ce qu'ils défassent la détention administrative. Nous savons que c'est une longue et brutale bataille, car c'est un système qui sert les intérêts de l’occupation et qu'ils ne sont pas disposés à abandonner. C’est un système qui a été hérité de l'ère du colonialisme britannique en Palestine, ce qui signifie que nous jugeons la Grande-Bretagne responsable de Muhammad Allan et de chaque Palestinien qui est ou a été détenu en détention administrative, » a dit Barakat.

« Cependant, » a-t’il noté, « les forces populaires de la liberté, de la justice et de la libération autour du monde, marchant côte à côte avec le peuple palestinien, seront victorieuses et aboliront la détention administrative. Et elles seront victorieuses en gagnant la libération des prisonniers palestiniens et de la Palestine elle-même. »

« Le frère Muhammad Allan démontre le véritable héroïsme et le véritable courage palestiniens, » a dit Barakat. « Il suit dans les pas de nombreux autres prisonniers palestiniens, utilisant sa dernière ressource pour confronter l’occupation, même par la faim. Nous sommes témoin de la naissance de nouveaux jeunes dirigeants palestiniens dans l'arène de la confrontation avec l’occupation : Lina Khattab, Khader Adnan, Muhammad Allan. C'est le cas et l'expérience de tous les colonisés et opprimés qui se dressent pour leur libération. »

« En conclusion, Israël doit subir les conséquences et payer ses crimes. Israël a joui d’une impunité mondiale grâce à l'appui des Etats Unis et des puissances impériales complices. Il faut que soit mis fin à ça par les efforts de la résistance et de la révolution palestiniennes, soutenus par les peuples du monde, » a dit Barakat. « Autrement, le business de l’occupation, le massacre et la torture continueront comme d’habitude, business as usual. »

« C’est une nécessité que de renforcer la campagne internationale contre la détention administrative. Ceci devrait être une priorité et faire partie des efforts du mouvement international pour le boycott d’Israël, comme l’ont souligné les prisonniers dans leur dernière déclaration, » a dit Barakat. « Il faut que nous entendions les voix du monde exigeant la libération de Muhammad Allan, exigeant la libération de nos dirigeants emprisonnés. »


Source : PFLP

Traduction : André Comte

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

FPLP

Même date

16 août 2015