Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1533 fois

Palestine -

Le Hamas demande à la communauté internationale de respecter le choix du peuple palestinien

Par

Le président du bureau politique du mouvement Hamas, Khaled Mash'al, a demandé à la communauté internationale de respecter les choix du peuple palestinien, insistant sur le fait qu'il ne faut pas punir ce peuple parce qu'il a élu les candidats du mouvement.
Dans une conférence de presse, tenue à Damas, il a déclaré que le Hamas n'a pas été surpris par la victoire écrasante obtenue au cours des élections, car le Hamas y a travaillé depuis 1987.

Il a ajouté que certains parlent de tremblement de terre, de tsunami, mais si cela correspond à l'ampleur du changement, cela serait vrai sans signifier cependant les mauvais aspects, ce changement ayant été voulue par la volonté indépendante du peuple palestinien.

La victoire du Hamas est venue pour honorer les martyrs du Hamas et tous les martyrs du peuple palestinien, à leur tête le président Yasser Arafat, Abu Ali Mustafa, Fathi Shiqaqi et d'autres.

Il a affirmé que les priorités du Hamas se centreraient sur trois points principaux, qui sont la réforme de la situation palestinienne, en essayant de la changer vers le mieux, la protection de la résistance en mobilisant les gens autour d'elle, et la mise en ordre de l'institution de la décision palestinienne, sur la base de la participation, et ce sont les conseils municipaux, le conseil législatif et l'OLP.

Il a indiqué que le Hamas va commencer les consultations avec le président Mahmoud Abbas, le Fateh et l'ensemble des forces palestiniennes pour arriver à une formule de participation nationale pouvant assumer les responsabilités de la période.

Il a insisté sur le fait que le mouvement aura des relations avec son milieu arabe et musulman, et le milieu international, pour essayer de s'entendre sur la manière d'affronter les défis de la période, indiquant qu'il a entrepris des contacts avec plusieurs dirigeants arabes et des responsables musulmans, et il contactera les Européens pour le même but.

Il a affirmé que le Hamas portera les préoccupations et les ambitions du peuple palestinien, y compris le dossier des prisonniers, pour le transmettre en toute fidèlité au monde entier.

Il a ajouté que le mouvement Hamas est prêt à former une armée pour la défense du peuple palestinien, disant : "Changeons nos armes... Les armes de la résistance pour former une armée comme pour tout autre Etat".

Concernant les Brigades du martyr Izzidine al-Qassam, il n'y aura pas de changement de fonction. La forme peut changer.

Aujourd'hui, il y a des branches militaires, demain, nous pourrons nous entendre sur le plan palestinien pour former une armée palestinienne pour la résistance. Des branches militaires qui se transforment en appareils sécuritaires". "Des forces militaires palestiniennes modestes protègent leur peuple... et résistent à l'occupation, c'est cela le rêle, ...c'est cela la responsabilité.

Répondant à la question de savoir si Hamas étudiera la possibilité de modifier sa charte, de respecter les accords signés par l'Autorité palestinienne avec Israël, Mash'al a dit : "Nous ne reconnaissons pas la légalité de l'occupation, mais nous sommes réalistes et savons que les choses se réalisent progressivement".

Il a dit : Il est de l'intérêt de tous de monter dans le train conduit par Hamas, car le train arrivera (à sa gare). Nous tendons encore la main à tous et leur disons nous avons besoin les uns des autres".


D'autre part, le président de la liste électorale de Hamas, le candidat du mouvement au poste de chef de gouvernement, Isma'il Haniyye, a rejeté les menaces américaines et occidentales, de supprimer les aides au peuple et au gouvernement palestiniens.

Il a déclaré aujourd'hui à Gaza que "les aides ne peuvent représenter une épée au-dessus de la tête du peuple palestinien, elles ne peuvent être un chantage contre notre peuple, sa résistance et Hamas. Ceci est refusé, par principe".


Il a ajouté : "Au moment où nous refusons le chantage politique, nous ne demandons aucune rupture entre nous et le monde, les choix et les alternatives sont nombreux pour notre peuple."

Il a déclaré que le Hamas est tenue de conserver ses armes et la résistance à l'occupation israélienne.

Répondant aux menaces américaines et européennes, Haniye a déclaré :
"Les armes et la résistance dépendent de l'occupation. Tant qu'il y a occupation, le peuple palestinien a le droit de se défendre et de résister à l'occupation, et si l'occupation s'achève, et le peuple palestinien recouvre le droit, alors il n'y a plus de justifications pour la résistance".

Source : www.arabs48.com

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même auteur

Arabs48

Même date

28 janvier 2006