Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1792 fois

Palestine -

Le Hamas, le Fatah et les factions de gauche se rencontrent pour discuter des prisonniers politiques

Par

Des responsables du Hamas et du Fatah se sont rencontrés jeudi, avec des partis palestiniens de gauche, dans le but de mettre fin aux appréhensions politiques.

Les partis ont dit qu'ils étaient convenus de former deux comités nationaux, un en Cisjordanie et un dans la Bande de Gaza. Chaque comité aura des représentants du Hamas et du Fatah, ainsi que des membres des autres factions palestiniennes.

Ces deux groupes seront chargés de rédiger une "charte d'honneur" qui commencera par interdire les détentions politiques.

Lors de la réunion préliminaire, tous les côtés ont affirmé qu'étant donné la décision d'Israël d'ignorer les termes de l'accord de cessez-le-feu, une réponse mesurée et unifiée à la situation actuelle devait être prise.

Le groupe a décidé que toute décision devait prendre en compte le droit des Palestiniens à la résistance. La réunion a aussi affirmé la nécessité d'activer le dialogue national qui devrait être basé sur le document d'accord national palestinien, la déclaration du Caire et l'initiative yéménite.

Rabah Muhanna, membre du bureau politique du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), a dit que cette première rencontre serait suivie par une série de réunions conduites par les partis de gauche et qui incluraient le Hamas et le Fatah, dont le but sera d'accélérer le dialogue national entre les factions. Selon Muhanna, la prochaine rencontre aura lieu le samedi 16 août.

Mahmoud Khalaf, membre du bureau politique du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine (FDLP) a déclaré que l'accord du Fatah de rejoindre les deux comités instituera un mécanisme pour la libération de tous les prisonniers détenus à cause de leur affiliation politique. Le comité sera autorisé, a-t-il ajouté, à distinguer entre les prisonniers politiques et les prisonniers de droit commun.

Une condition finale pour les comités, qui doivent encore être formés, est qu'ils doivent être soutenus par le président palestinien Mahmoud Abbas et le comité central de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a dit Mahmoud Khalaf.

Il a aussi bien accueilli l'appel pour un dialogue national palestinien, que l'Egypte doit annoncer dans les jours prochains.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

Maan News

Même date

15 août 2008