Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3603 fois

Palestine -

Le Hamas met fin à un litige interne sur l'accord de Doha

Par

Des responsables du Hamas se sont rencontrés mercredi au Caire et ont mis fin à un désaccord interne sur le récent accord signé à Doha, a déclaré un officiel. Izzat al-Rishq a dit que le mouvement s'était mis d'accord sur les principes de l'accord signé entre le chef du Hamas Khalid Meshaal et le président Abbas au Qatar.

Meshaal a rencontré Abbas et le chef du renseignement égyptien mercredi pour discuter des moyens de mise en œuvre de l'accord de Doha.

Le dirigeant Hamas Khalil al-Hayyah avait dit lundi que le mouvement islamique s'était engagé pour l'accord de Doha, mais qu'il contestait le double rôle de Premier Ministre du Président Abbas. Le mouvement islamique avait estimé que la nomination d'Abbas tant comme Président et comme Premier Ministre était illégal selon le droit palestinien.

Mahmoud Al-Zahar, personnalité éminente du Hamas à Gaza et considéré comme représentant la ligne dure par le Fatah, avait auparavant qualifié l'accord de Meshaal avec Abbas d' "erreur".

Zahar et Meshaal s'étaient heurtés à la fin de l'année dernière lorsque le dirigeant en exil plaidait pour donner à Abbas plus de temps pour poursuivre ses efforts de paix avec Israël.

Le président Abbas doit présider une réunion jeudi au Caire, qui comprendra les chefs des factions palestiniennes, les dirigeants de l'OLP et le président du Conseil national palestinien.

Les participants travailleront sur la formation d'un gouvernement de technocrates dirigé par Abbas.

L'objectif de l'accord de Doha est de réunifier le mouvement national palestinien profondément divisé après que des accords passés suite à la prise de contrôle du Hamas sur la Bande de Gaza en 2007 aient échoué à voir le jour à cause des désaccords sur qui dirigerait un nouveau gouvernement.

L'accord est censé ouvrir la voie à des élections présidentielles et législatives, peut-être plus tard dans l'année, et reconstruire la bande de Gaza après l'attaque israélienne de 2008/2009.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Politique intérieure

Même auteur

Maan News

Même date

23 février 2012