Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2221 fois

Gaza -

Le Hamas rend le Département des Traitements médicaux à l’Etranger à l’Autorité Palestinienne

Par

Le Département des Traitements médicaux extérieurs dans la bande de Gaza dont le contrôle avait été pris en charge par des responsables du Hamas en Mars, a été rendu à l'Autorité Palestinienne après la tentative ratée de garantir des traitements à l’étranger pour les malades de Gaza.

Le ministre palestinien de la Santé du gouvernement du Hamas, Basim Na'im, a annoncé la décision et a appelé samedi tous les anciens employés qui avaient été virés de reprendre leur poste à partir de dimanche. La décision survient la veille de la dernière série de négociations de réconciliation entre le Fatah et le Hamas.

Une coalition de 22 ONG dans la bande de Gaza, qui avait auparavant appelé à la prise de mesures sérieuses puisqu’il était de plus en plus difficile pour les malades nécessitant un traitement à l'étranger des laisser-passez et des autorisations de voyage à l'extérieur de la bande de Gaza, a salué l’initiative.

Cependant, la coalition a également noté qu’un nouveau conseil des médecins serait nommé par le ministre de la Santé du gouvernement de l'Autorité Palestinienne, Fathi Abu Moghli, afin de lutter contre les accusations de partialité et de corruption pour éviter une nouvelle prise de contrôle.


L'Autorité Palestinienne hésite à reprendre le Département

Cependant, la réaction du ministère a été réservée. Abu Moghli n'a pas indiqué quand le bureau commencera à traiter les demandes, bien qu’il ait ordonné à ses équipes de commencer à enregistrer les demandes comme avant.

Selon Abou Moghli la décision a été prise après des discussions avec le coordinateur spécial des Nations Unies pour la paix au Proche-Orient, Maxwell Gaylard, qui a récemment dirigé une mission dans la bande de Gaza pour enquêter sur la prise de contrôle du Département.

En Janvier, le Ministère de la Santé de l'Autorité Palestinienne à Ramallah avait annoncé que les autorisations ne seraient plus délivrées aux blessés des trois semaines de guerre israélienne contre Gaza, après être arrivé à la conclusion que les hôpitaux locaux pouvaient réaliser les interventions chirurgicales. Abu Moghli avait souligné à l'époque que les malades ne pouvant pas être soignés pourraient toujours obtenir des autorisations en cas de besoin.

Comme l'Egypte ne reconnaît pas le gouvernement de la bande de Gaza en tant que gouvernement légitime depuis sa prise de contrôle de la bande de Gaza en 2007, les autorisations de sortie de la Bande de Gaza doivent être garanties par des fonctionnaires de l’Autorité Palestinienne.


Au cours de la semaine du 20-27 Mars, le gouvernement du Hamas a pris le contrôle des bureaux. Pendant la première semaine d'avril, le bureau a envoyé une lettre au bureau de coordination israélien pour lui demander de reconnaître la nouvelle autorité du bureau, mais il n'a reçu aucune réponse.

Pendant un mois, le ministère a été incapable d'obtenir des autorisations de sortie par les passages israéliens, même si la frontière de Rafah a été ouverte du 17 au 19 avril permettant le départ de 3000 étudiants, malades et détenteurs d’un passeport étranger.

Dans le même temps, le Ministère de la Santé de l’Autorité Palestinienne a annoncé qu'il avait obtenu des autorisations de traitement à l’étranger pour 413 malades.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Maan News

Même date

25 avril 2009