Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2119 fois

Palestine -

Le Hamas scandalisé par le discours du président Abbas

Par

Un leader du Hamas, le Sheikh Khalid Al Haj, a déclaré que le discours du président Abbas samedi, dans lequel il demandait la tenue d'élections anticipées, "était plein d'erreurs et de mensonges sur le Hamas.
Ce qui a ensuite été suggéré par Yasser Abed Rabbo était pire encore; nous savons qu'il est en très mauvais termes avec le Hamas."

Al Haj a cité les mensonges introduits dans le discours, tels que la description des leaders du Hamas, qualifié de dirigeants "qui restent les bras croisés dans leur bureau et refusent de voir la vérité en face." Al Haj a souligné que les leaders du Hamas ne sont pas "des propriétaires d'hôtels" mais des combattants, les "défenseurs de la patrie" souvent tués au cours de leur combat.

Le leader a également mentionné la tentative d'assassinat du leader du bureau poliique du Hamas en exil Khaled Meshaal, et l'arrestation de membres du Hamas par l'Autorité palestinienne, dirigée par le Fatah.

Al Haj a souligné que les acusations du président Abbas contre le Hamas, qualifié de mouvement de "traffiquants" qui tente d'amener des fonds pour, selon Al Haj, "les familles des personnes tuées, les prisonniers et les travailleurs" en violation du blocus américain. "Le parti du Hamas ne fait pas sortir ces fonds hors du pays. Le président sait en revanche très bien qui fait ce genre de traffic".

Le sheikh s'est déclaré scandalisé par le fait que le discours du président ne mentionnait pas la récente tentative d'assassinat du Premier ministre. "Nous étions très surpris que le président n'aborde que l'assassinat de trois enfants à Gaza, dont le Hamas est accusé".

Concernant les forces de sécurité, le leader s'est ensuite demandé qui a supprimé la marche d'anniversaire du Hamas à Ramallah en ouvrant le feu sur les manifestants. "Il est en effet impossible que les tireurs aient reçu des ordres de Said Siyam, qui est ministre de l'intérieur et fondateur des forces exécutives du Hamas."

Al Haj a ensuite déclaré que les seuls acteurs dont se préoccupe le Hamas sont le peuple palestinien et la communauté arabe. "Nous sommes politiquement indépendants".

Au sujet des élections anticipées, le sheikh a enfin fortement critiqué la position du président qui va à l'encontre du choix du peuple et contrevient à la loi fondamentale palestinienne. "Les élections du Conseil législatif ont été équitables et transparentes ainsi que l'ont observé des témoins du monde entier.

Le gouvernement est incapable d'exercer sa fonction suite à l'emprisonnement des ministres, au blocus, à une sécurité rebelle, à la désobéissance administrative et aux interférence spolitique internes et externes.

Nous espérons à présent la formation d'un comité pour enquêter sur les meurtres et tentatives d'assassinat, et avoir à nouveau la chance de dialoguer".

Source : http://french.pnn.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même auteur

Palestine News Networks

Même date

18 décembre 2006