Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 6878 fois

Liban -

Le Hezbollah attaque un grand convoi israélien à Shebaa : 15 soldats tués et blessés

Par

Une opération très importante a frappé ce mercredi vers midi un grand convoi de véhicules militaires israéliens dans la région libanaise occupée de Chebaa. Dans un premier bilan non officiel, il est question de 15 soldats tués et blessés et de 9 véhicules blindés qui ont été détruits, selon des sources citées par AlManar.

Le Hezbollah attaque un grand convoi israélien à Shebaa : 15 soldats tués et blessés

Sans tarder, le Hezbollah a revendiqué l'opération qui intervient pour venger le martyre de 6 des résistants libanais et d'un général iranien dans un raid israélien le 18 janvier dans le Golan syrien.

"Le groupe baptisé Martyrs de Quneitra a attaqué vers 11:35 heure locale un convoi militaire israélien dans les fermes libanaises de Shebaa occupées", est-il indiqué dans le communiqué du Hezbollah n° 1.

Le communiqué du Hezbollah précise que l'attaque a été réalisée au moyen de missiles et fait état de plusieurs tués et blessés dans les rangs des soldats et officiers israéliens.

Des médias israéliens ont fait part de missiles antichar, et plus précisément de type Cornet, et de 4 soldats israéliens tués et de 14 blessés. Ces derniers sont membres de l'unité d'élite Golani.

L’opération a eu lieu au moment où des soldats de l'armée d’occupation se trouvaient dans cette zone à la recherche d'éventuels tunnels du Hezbollah.

Selon des experts israéliens, il s’agit d’une opération militaire très compliquée. Pour les médias israéliens, cette opération est l'attaque la plus dangereuse à l'encontre d'"Israël" depuis la guerre israélienne contre le Liban en 2006.

Aussitôt après cette attaque, l’armée d’occupation israélienne a sommé les colons de la Galilée de ne pas quitter leurs domiciles. Les rues de la colonie israélienne de Kiryat Shmona, au nord de la Palestine occupée, ont également été bloquées.

Les aéroports de Haïfa et Rush Vena ont été fermés par crainte d’une escalade.

Un soldat espagnol tué

Selon une source de sécurité libanaise, l’artillerie israélienne a bombardé les villages de Kfar Chouba, Majidiyé, Halta et Arkoub, dans le sud du Liban, où se trouvent des positions de l'armée libanaise et de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). Un soldat espagnol de la Finul a succombé à ses blessures.

La résistance a repris ses tirs visant une position israélienne dans les fermes de Chébaa, a rapporté AlMayadeen.

Gantz appelle les Israéliens à reprendre leur vie normale

S'agissant de la réunion d'urgence des officiers israéliens convoquée à l'issue de cette opération, le correspondant d’AlMayadeen a rapporté que le chef d’Etat-major israélien Benny Gantz a appelé les Israéliens "à reprendre leur vie normale".
 
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a pour sa part lancé : "si les tirs reprennent de nouveau nous allons riposter avec force".

Les médias israéliens ont pour leur part indiqué que la FINUL dirigera les négociations de cessez-le-feu entre « Israël » et le Hezbollah.

Peu auparavant, Netanyahu avait réagi en mettant en garde le Hezbollah. « Je vous conseille de ne point nous tester », a-t-il dit, en brandissant le scénario de Gaza
  
Interrogé sur un bombardement israélien prévu à l’encontre de la banlieue sud de Beyrouth, un des responsables israéliens a indiqué que « cet objectif est actuellement écarté », a rapporté le correspondant d’AlMayadeen à Ramallah.

Une source sécuritaire libanaise a dans ce contexte rapporté que le Hezbollah a évacué mardi ses sièges dans la banlieue sud.

Les forces de la résistance palestinienne

Côté palestinien, le Hamas, le jihad islamique et le Front populaire de la libération de la Palestine ont été les trois premiers à saluer l’opération et ont affiché leur soutien au droit du Hezbollah de riposter à l'attaque israélienne de Quneitra.

Le porte-parole de la résistance populaire Abou Moujahed a affirmé, lors d'une intervention sur la chaine AlMayadeen, que les factions de la résistance palestinienne sont prêtes à intervenir auprès du Hezbollah.

En Tunisie, le comité national du soutien à la résistance arabe également salué l’opération du Hezbollah.
 

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Résistances

Même auteur

Al Manar

Même date

28 janvier 2015