Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1494 fois

Liban -

Le Hezbollah "n’a pas utilisé de civils comme couverture"

Par

Dans sa plus forte condamnation depuis la guerre de l’été dernière, Human Wrights Watch a déclaré hier que la plupart des victimes parmi les civils libanais ont été causées par « des frappes aériennes israéliennes aveugles ».

L’organisation internationale pour les droits de l’Homme dit qu’il n’y avait pas de fondement à l’affirmation israélienne que les victimes civiles sont le résultat de l’utilisation de civils comme couverture par la guérilla du Hezbollah.

Israël a dit qu’il avait attaqué des zones civiles car le Hezbollah avait déployé des lanceurs de missiles dans les villages et les villes.

Plus de 1000 libanais ont été tués dans le conflit de 34 jours qui avait commencé après que le Hezbollah eut réalisé un raid transfrontalier en tuant trois soldats israéliens et en en capturant deux autres.

Les forces aériennes israéliennes ont ciblé l’infrastructure libanaise, dont des ponts et l’aéroport de Beyrouth et ont lourdement endommagé un quartier de Beyrouth connu comme la forteresse du Hezbollah, tout comme l’attaque des centres du Hezbollah dans les villages à proximité des frontières. Le Hezbollah a tiré environ 4000 missiles au nord d’Israël en tuant 119 soldats.

Dans les combats, 40 civiles israéliens ont été tués.

Kenneth Roth, le directeur exécutif de Human Rights Watch, dit qu’il y avait seulement des « rares » cas où le Hezbollah avait opéré dans des villages civils.

« Bien au contraire, une fois la guerre commencée, la plupart des officiers militaires du Hezbollah et même beaucoup d’officiels politiques ont quitté les villages », dit-il. « La majorité de l’activité militaire du Hezbollah a été conduite à partir de positions extérieures aux villages, dans les collines et les vallées autour ».

Le porte parole du ministère des affaires étrangères israélien a rejeté ces conclusions. « Le Hezbollah adopte une stratégie délibérée de protection derrière la population civile et de transformation dles civils au Liban en bouclier humain », dit-il

Source : The Independant

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Même date

9 septembre 2007