Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1482 fois

Palestine -

Le Secrétaire Général du Jihad Islamique : l'OLP existe pour combattre Israël

Par

Ramadan Abdullah Shallah, Secrétaire Général du Jihad Islamique, base à Damas, a souligné dimanche que l'Organisation de Libération de la Palestine n'avait pas été créée pour reconnaître Israël, mais pour le combattre.

Shallah, dont le groupe rejette toute paix avec Israël, a dit à ses partisans, lors du repas de rupture du jeûne d'hier à Damas que "son nom est 'Organisation de Libération de la Palestine', et non 'Organisation de Reconnaissance d'Israël', ni 'Organisation pour les Solutions Pacifiques'". L'organisation a été créée pour libérer la Palestine, toute la Palestine, que ce soit celle de 1948 ou celle de 1967.

Citons également ces paroles : "Personne ne sait exactement quels sont les droits constants des Palestiniens. Certains croient que Gaza et la Cisjordanie sont leurs territoires, d'autres voient Gaza comme leur pays, alors qu'un troisième groupe considère Ramallah comme sa Palestine".

Le leader du Jihad Islamique a mis l'accent sur la nécessité de revitaliser la question de la Palestine sur des bases qui ne créent pas de divisions parmi les Palestiniens, comme celles qui ont cours en ce moment.

"Nous refusons toute action qui affaiblirait encore davantage la situation palestinienne, et nous ne devons pas ignorer le fait que celui qui a démembré notre terre, c'est Israël, et seulement Israël", a expliqué le dirigeant islamique.

Il a appelé à régler les différends entre les deux partis principaux, le Hamas et le Fatah, au bénéfice de l'unité nationale et pour recouvrer les droits palestiniens légitimes.

Les remarques de Shallah évoque l'arrière-plan de 15 mois de scission entre Gaza et Ramallah, après que le Hamas ait pris le contrôle de Gaza, chassant les services de sécurité loyaux au Fatah de Ramallah. Mahmoud Abbas, chef du Fatah, a déclaré le Hamas hors-la-loi et demandé au parti de renoncer à son contrôle du territoire côtier.

Les ordres du jour politiques des deux partis différent : le Hamas ne reconnaît pas Israël, alors que le Fatah soutient les négociations de paix de l'OLP avec Israël.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même auteur

Rami Almeghari

Même date

22 septembre 2008