Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1695 fois

Palestine -

Le Shin Bet assure la protection des dirigeants palestiniens dans certaines parties de la Cisjordanie

Par

La protection du Président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, et du Premier Ministre Salam Fayyad est assurée par les services de sécurité israéliens, le Shin Bet, lors de certains de leurs déplacements en Cisjordanie.

Aux termes d'un accord entre Israël et l'Autorité Palestinienne, une équipe de l'unité de sécurité des VIP du Shin Bet accompagne Abbas et Fayyad à chaque fois qu'ils vont en zone C, c’est-à-dire les parties de la Cisjordanie qui sont entièrement sous contrôle israélien, selon les accords d'Oslo.

Mardi, par exemple, Fayyad s’est rendu dans plusieurs villages près de Naplouse, pour inaugurer des nouveaux puits. Comme le déplacement fait des allées et venues entre la zone C et Zone B (où Israël a le contrôle de la sécurité, et l'Autorité Palestinienne est en charge de questions civiles), le convoi de Fayyad comprenait aussi une voiture de patrouille de police israélienne, des représentants de l'administration civile israélienne et une jeep remplie de garde du corps du Shin Bet. Ces gardes étaient responsables de la sécurité de Fayyad en zone C, alors que ses gardes du corps palestiniens - des membres de la Garde présidentielle de l'Autorité Palestinienne – assuraient sa sécurité en zone B.

Des sources des Forces d’Occupation Israélienne ont déclaré à Haaretz que les procédures de sécurité pour protéger Abbas et Fayyad lors de leurs déplacements en Cisjordanie proviennent de la volonté d'Israël d'éviter de voir des gardes armés palestiniens tirer en zone C s’ils étaient attaqués.

Les mêmes procédures sont en vigueur lorsque des personnalités étrangères visitent la Cisjordanie : Le Shin Bet assure leur protection en zone C, et l'Autorité Palestinienne prend le relai dans les zones B et A (cette dernière est une zone sous contrôle palestinien). Le Shin Bet assure également la protection d’Abbas lorsqu’il vient en Israël.

La sécurité fournie par Israël à Abbas et Fayyad est destinée à empêcher l’un des deux scénarios possibles : Une tentative d'assassinat par des extrémistes palestiniens, tels que la cellule du Hamas qui a récemment été arrêté pour avoir planifié une attaque contre Abbas, ou une tentative d'assassinat par des extrémistes israéliens d’Extrème-Droite.

Le porte-parole de Fayyad, Jamal Zakut, s'est refusé à tout commentaire. Toutefois, les sources de sécurité palestiniennes et le Shin Bet l’ont confirmé.

"Le Shin Bet assure la protection du président et du Premier ministre de l'Autorité palestinienne, conformément aux disposition et en totale coordination avec tous les services de sécurité", a dit le Shin Bet.

Suite à l’assassinat du premier ministre Yitzhak Rabin en 1995 par un Israélien, puis celui du ministre Rehavam Zeevi en 2001 par un palestinien, Israël a considérablement renforcé la protection de ses hauts responsables. Cela avait provoqué des protestations de la part du Shin Bet en disant qu'il avait une trop grande charge et qu’il était incapable de fournir une sécurité à tous ceux dont il était responsable.

Deux comités ont ensuite discuté du sujet et ont conclu que le Shin Bet devrait être chargé de la protection permanente de sept personnes définies comme étant «des symboles de l'Etat": le premier ministre, le président, le ministre de la défense, le ministre des Affaires étrangères, le porte-parole de la Knesset, le chef de l'opposition et le président de la Cour suprême.
Le service assure également la protection des anciens occupants de ces postes pendant une période de temps limitée après leur départ.

La protection de tous les autres hauts responsables est assurée par leurs propres gardes de sécurité et non par le Shin Bet.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Amos Harel et Avi Issacharoff

Même date

20 août 2009