Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2085 fois

Cisjordanie -

Le chef des services de sécurité israéliens : aucun barrage routier ne sera enlevé avant l’achèvement du Mur

Par

Yuval Diskin, le chef des Services de Sécurité israéliens, le Shin Bet, a déclaré qu'Israël n’enlèverait aucun des plus de 700 barrages routiers et checkpoints installés par l’occupation israélienne sur l’ensemble de la Cisjordanie. Il a ajouté que la possibilité de démanteler les barrages routiers sera envisagée seulement lorsque le Mur d'annexion sera totalement achevé.

Le Premier Ministre israélien avait accepté, lors de la conférence d'Annapolis, Maryland, Etats-Unis en octobre 2007, d’enlever les barrages routiers et de cesser la construction de colonies pour des civils israéliens sur des terres illégalement saisies aux Palestiniens.

Mais le gouvernement israélien n'a pas enlevé les barrages routiers, comme il l’avait promis, et au lieu de cela, il a installé de nouveaux checkpoints temporaires sur une base presque quotidienne, et il a laissé en place tous les checkpoints et les barrages routiers.

En outre, le gouvernement israélien a approuvé l'agrandissement d'un certain nombre de colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est (500.000 Israéliens vivent en violation du droit international sur des terres saisies par l'armée israélienne au cours de son occupation de la terre palestinienne).

Le ministère israélien de la Défense a indiqué que dix barrages routiers composés de monticules de terre avaient été enlevés pendant le week-end, mais il n'a pas indiqué où se trouvaient ces barrages routiers et aucune source palestinienne n’a pu confirmer que des barrages routiers avaient été effectivement enlevés en Cisjordanie .

Diskin a déclaré dimanche que les barrages routiers et les checkpoints étaient nécessaires pour protéger Jérusalem contre les attaques des combattants palestiniens.

Mais les dirigeants palestiniens ont critiqué la politique israélienne de maintien des checkpoints sur toutes les routes palestiniennes, tous les quelques kilomètres, en disant que l'emplacement des centaines de postes de contrôle et de barrages routiers indiquaient qu'ils n'ont rien à voir avec la sécurité d'Israël, mais qu’ils sont destinés à refuser aux Palestiniens leur droit à la liberté de mouvement, même à l'intérieur de leur propre pays, sans parler de l'extérieur.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

7 avril 2008