Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1697 fois

Palestine -

Le désaccord sur la colonisation persiste, regain de violences à Gaza

Par

Le président palestinien Mahmoud Abbas a réitéré mercredi sa menace de quitter les négociations de paix avec « Israël » si la colonisation juive se poursuit, au terme d'une série de discussions trilatérales, à Jérusalem AlQuds occupée, avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

"Si la construction dans les colonies se poursuit, je cesserai les négociations", a averti M. Abbas après avoir rencontré le Premier ministre Benjamin Netanyahu en présence de Clinton et de l'émissaire américain George Mitchell, selon un haut responsable palestinien qui a requis l'anonymat.

Ce dernier a précisé que le président Abbas avait lancé cet avertissement après que Netanyahu lui eut affirmé que la construction dans les colonies israéliennes allait continuer.

Le contentieux le plus pressant entre « Israël » et les Palestiniens porte sur la fin ou non du gel partiel par le gouvernement israélien de la construction en Cisjordanie occupée, qui arrive à expiration à la fin du mois.

Entre-temps, les déclarations du chef de l'Autorité palestinienne tranchent avec l'optimisme mesuré dont a fait preuve Mitchell.

"Nous continuons, dans le cadre de nos efforts, à faire des progrès sur cette question", a dit Mitchell en évoquant la colonisation.

"Le président Abbas et le Premier ministre Netanyahu ont repris leurs discussions sur les questions clés et les principaux contentieux de ce processus. Ils prennent à bras le corps tous les problèmes qui sont au cœur du conflit israélo-palestinien", s'est félicité Mitchell.

Parmi les questions clés du conflit figurent les frontières d'un futur Etat palestinien, la sécurité d' « Israël », le sort des réfugiés palestiniens, le statut de Jérusalem AlQuds occupé et la colonisation.

Netanyahu a affirmé à plusieurs reprises qu'il ne voulait pas prolonger ce moratoire, tandis que les Palestiniens ont menacé de quitter les négociations si les chantiers reprennent.

Par ailleurs, le responsable palestinien a précisé que lors de leurs entretiens, Abbas a donné la priorité à la question du tracé des frontières du futur Etat palestinien tandis que Netanyahu souhaitait aborder en priorité les mesures à prendre pour assurer la sécurité d' « Israël ».

Une nouvelle rencontre entre les équipes de négociateurs est prévue la semaine prochaine "en vue de préparer le terrain à de nouveaux entretiens au niveau des dirigeants".

C'est la première fois depuis l'arrivée au pouvoir du chef de la droite israélienne en avril 2009 que le président de l'Autorité palestinienne se rendait chez Netanyahu à Jérusalem occupée.

"Je reviens aujourd'hui dans cette maison après une longue période d'absence afin de continuer des discussions dans l'espoir de parvenir à une paix éternelle dans la région entière, et en particulier entre les peuples palestinien et israélien", a écrit M. Abbas sur le livre d'or de Netanyahu.

Sur le terrain, la journée a été marquée par de nouvelles violences à Gaza.

Un Palestinien est tombé en martyre et deux autres blessés dans de nouvelle agression israélienne contre des tunnels près de Rafah (sud de la bande de Gaza).

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

Al Manar