Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2788 fois

Cisjordanie occupée -

Le détenu Adnan ne consomme que de l'eau et du sel

Par

21.05.2015 - Le détenu en grève de la faim Khader Adnan, qui a commencé sa grève il y a près de 3 semaines, ne consomme actuellement que de l'eau et du sel, et il refuse les examens médicaux et tout complément.

Le détenu Adnan ne consomme que de l'eau et du sel

L'avocat Ashraf al-Khatib, du Comité des détenus palestiniens, a dit qu'Adnan est déterminé à continuer sa grève jusqu'à ce que les autorités israéliennes mettent fin à sa détention administrative arbitraire, sans accusation ni procès.

Al-Khatib a réussi à voir Khader dans la section d'isolement de la prison israélienne Hadarim, et que le détenu l'a informé qu'il n'acceptait aucun examen médical, médicament ou complément d'aucune sorte.

Il a ajouté que Khader est déterminé à poursuivre sa bataille juridique contre son emprisonnement illégal, en particulier parce que les Israéliens se servent de la politique de détention administrative pour maintenir des centaines de détenus incarcérés sans inculpation pour des périodes prolongées et maintes fois renouvelées.

Khader a aussi informé l'Administration pénitentiaire qu'il ne se présenterait à aucune session des tribunaux de détention administrative, car il n'ont aucune légitimité et ne sont là que pour le spectacle.

L'Administration pénitentiaire a menacé de le trainer de force au tribunal, tandis que le détenu refuse également d'être représenté par contumace par un avocat ; il a ajouté que la Croix Rouge lui a rendu visite deux fois depuis qu'il a commencé sa grève de la faim.

Il a été ré-arrêté par les autorités d'occupation le 8 juillet 2014, deux ans après avoir été libéré après 66 jours de grève de la faim contre la détention administrative. Aucune accusation officielle n'a jamais été portée contre lui.


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

IMEMC

Même date

22 mai 2015