Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2945 fois

Europe -

Le gouvernement hollandais demande à une entreprise de cesser le travail sur le Mur de Cisjordanie

Par

Le Ministre des Affaires Etrangères hollandais, Maxime Verhagen, a récemment demandé à une entreprise du bâtiment de la région de Rotterdam de cesser sa participation dans la construction de la "barrière de séparation" en Cisjordanie.

Le gouvernement hollandais demande à une entreprise de cesser le travail sur le Mur de Cisjordanie


Photo ISM : Le Mur d'Apartheid à Bethléem

"J'espère que Riwal va cesser de fournir des grues pour le mur. J'espère que cela sera la dernière fois que nous en entendons parler," a déclaré Verhagen aux médias le mois dernier, en ajoutant que "le gouvernement surveillera de près" les activités de l'entreprise.

Le Ministre des Affaires Etrangères hollandais a qualifié d'"indésirable" le travail de l'entreprise sur le Mur, en citant la décision de la Cour Internationale de Justice basée à La Haye qui avait qualifié en 2004 le "barrière" d'illégale.

L'année dernière, l'entreprise avait accepté de cesser sa participation suite à une demande du Ministère des Affaires Etrangères.

Cependant, le sujet a refait surface le mois dernier quand United Civilians for Peace (UCP), une organisation favorisant la paix au Moyen-Orient a fourni des preuves montrant que Riwal fournissait toujours de l'équipement aux entrepreneurs travaillant sur le Mur.

En réitérant sa position sur Riwal, le ministère des Affaires Etrangères hollandais a récemment suggéré que l'entreprise respectait les conditions d'usage.

Néanmoins, L'UCP accuse le gouvernement hollandais de ne pas en faire assez pour tenir Israël responsable de ses actes.

"La Haye fournit souvent à Israël un soutien sans limites en dépit de ses violations du droit international. Nous espérons que la récente déclaration de Verhagen sera plus que des simples paroles."
Martin Siepermann de l'UCP a déclaré à Haaretz : "Le gouvernement devrait les poursuivre de façon indépendante au lieu de ne faire que répondre à nos questions."

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Haaretz

Même date

9 juillet 2007