Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2387 fois

Hébron -

Le gouvernement israélien avait approuvé la présence des colons dans le marché d'Hébron

Par

Les colons juifs avaient obtenu l'approbation du gouvernement pour rester sur le marché d'Hébron avant que cet accord soit annulé l'année dernière, a déclaré hier le député de Kadima, Otniel Schneller.

Les colons ont été expulsés de leurs maisons la semaine dernière, après que le Procureur General Menachem Mazuz ait décidé que l'accord conclu avec les Forces de Défense Israélienne n'était pas valable, et que l'armée n'avait aucun mandat pour faire cette proposition.

Ensuite, le commandant des forces de l'IDF en Cisjordanie , le Général Yair Golan, a promis aux colons qu'ils seraient autorisés à revenir dans les maisons qu'ils avaient occupé illégalement sur le marché d' Hebron, s'ils laissaient vivre en paix les habitants locaux.

Lors d'un débat à Jérusalem du sous-comité de la Knesset sur les colonies de Cisjordanie , Schneller – un colon lui-même et un membre du parti au pouvoir du Premier Ministre, Ehud Olmert – a déclaré que des personnalités au gouvernement avaient en fait approuvé l'accord que Mazuz a nié plus tard.

Schneller a également indiqué que l'accord a reçu l'approbation du responsable du commandement de la région Centre de l'époque, Yair Naveh. Son officier subalterne, Golan, avait été réprimandé par le ched d'Etat-major de l'époque, Dan Halutz, pour avoir conclu des accords "de son propre chef".

Lors du débat, il est également apparu que l'Administration Civile – la branche gouvernementale responsable de la vie civile dans les territoires - avait recommandé que les colons paient une location pour les propriétés appartenant à des Juifs qu'ils occupaient qu'ils avaient occupés.

Le comité de l'Administration a rejeté l'appel des colons demandant de réétudier la décision de les expulser.

Schneller a lu un document interne de l'avocat général de l'armée, qui déclare que le contrat avec les occupants arabes des propriétés pourrait être résilié de façon légale afin de permettre aux propriétaires de les louer à des locataires juifs – en accord avec les souhaits des propriétaires

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Colonies

Même auteur

Nadav Shragai

Même date

17 août 2007