Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2755 fois

Norvège -

Le gouvernement norvégien dit non aux essais de sous-marins israéliens dans les eaux norvégiennes

Par

La compagnie allemande HDW, filiale de ThyssenKrupp Corporation procède, depuis de nombreuses années à des essais de sous-marins militaires dans la base sous-marine du port de Marvika, en Norvège, d’abord pour le compte des Etats membres de l’OTAN mais aussi, en diverses occasions, d’Israël.

Le gouvernement norvégien dit non aux essais de sous-marins israéliens dans les eaux norvégiennes


Sous-marins à Marvika (Photo: Lars Hoen)

Au début de cette année, la compagnie a fait une demande d’autorisation d’essais de deux sous-marins israéliens (du même modèle que ceux qui servent au blocus de Gaza) dans ces eaux [norvégiennes].

Le Ministre des Affaires étrangères de Norvège a déclaré aujourd’hui qu’il n’accorderait pas cette autorisation. La décision officielle n’a pas été rendue publique, mais le Ministre des Affaires étrangères Jonas Gahr-Støre a très clairement dit lors d’un entretien avec la chaîne de télévision nationale NRK que cette autorisation ne serait pas accordée étant donné la réglementation norvégienne relative au commerce des armes avec « des pays en guerre » (exception faite des pays de l’OTAN).


Traduit du norvégien par Bds-Eurocord

Source : Fvn.no

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Norvège

Même sujet

Boycott

Même date

1 octobre 2010