Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1761 fois

Cisjordanie -

Le gouvernement palestinien ferme 103 institutions afin de réprimer le Hamas

Par

Le gouvernement palestinien modéré a ordonné la fermeture de 103 institutions en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, a déclaré le Premier ministre Salam Fayyad lundi, dans une apparente répression visant le mouvement islamiste du Hamas.

La mise en application de cet ordre a débuté dimanche, a déclaré Salam Fayyad. La raison officielle en est la violation des lois régissant les groupes civils.

La façon dont le gouvernement pouvait mener à bien ce décret à Gaza, lieu dirigé par le Hamas depuis la violente prise de pouvoir du territoire par le groupe islamiste en juin, n'était pas claire. Cela a amplifié la lutte pour le pouvoir entre le Hamas et le Fatah plus modéré, qui a commencé avec la large victoire du Hamas aux élections parlementaires de 2006.

Salam Fayyad a déclaré que les ordres de fermeture faisaient partie d'une réforme plus large. Il ne pouvait pas faire la liste des institutions visées, mais il a affirmé que leurs comptes en banque seraient gelés. Sur les 2.400 institutions répertoriées, 103 doivent être fermées, selon les responsables.

Salam Fayyad a nié le fait que la décision vise le Hamas, mais a ajouté, "lorsqu'il y a une violation de la loi, devrais-je m'arrêter là et dire que c'est un terrain sensible parce que cette institution pourrait être du Hamas ? Cela est inacceptable".

L'ordre semble viser le Hamas, car sa force se fonde sur un réseau de groupes qui fournissent du bien-être à beaucoup de Palestiniens. Sa base sociale la plus forte se trouve dans la Bande de Gaza, mais aussi dans des groupes de la Cisjordanie .

Salam Fayyad a déclaré que son gouvernement subviendrait aux besoins de ceux à qui la fermeture de ces groupes fait du tort.

"Notre responsabilité en tant qu'autorité est de suivre tous les secteurs de la société, particulièrement ces groupes vulnérables qui ont besoin d'aide", a-t-il déclaré.

ar/v696

Source : http://fr.news.yahoo.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Normalisation

Même auteur

Associated Press

Même date

28 août 2007