Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2340 fois

Cisjordanie -

Le journaliste Khalid Amayreh convoqué par les services du renseignement de l'Autorité Palestinienne samedi 24 août (Actualisation sur l'interrogatoire le 27.08.2013)

Par

> amayreh2050@yahoo.com

Le mukhabarat, le service du renseignement de l'Autorité Palestinienne, a convoqué le journaliste et analyste politique palestinien Khalid Amayreh pour interrogatoire. Plusieurs fonctionnaires du renseignement sont arrivés chez lui à Dura, à 10 km au sud d'Al-Khalil/Hébron, jeudi, et lui ont remis une convocation écrite à se rendre dans leur quartier général, à Al-Khalil, samedi 24 août à 9h30.

Le journaliste Khalid Amayreh convoqué par les services du renseignement de l'Autorité Palestinienne samedi 24 août (Actualisation sur l'interrogatoire le 27.08.2013)

Amayreh, qui n'est affilié à aucun groupe politique en Palestine occupée, a déclaré qu'il n'a aucune idée de la raison de la convocation.

Ces dernières années, il a été maintes fois convoqué, interrogé, harcelé, maltraité et brièvement détenu par les services de sécurité de l'AP pour des entretiens télévisés que le mukhabarat jugeait trop critique envers le régime de Ramallah.


Le renseignement de l'AP interroge le journaliste Amayreh sur ses critiques virulentes contre le coup d'Etat de al-Sisi en Egypte

Communiqué de Khalid Amayreh sur la liste de diffusion "USQuagmire​@yahoogroup​s.com", le 24 août 2013

Les motifs de sa convocation dans les bureaux de l'appareil du renseignement de l'AP concernaient ses "critiques et attaques virulentes" contre le coup d'Etat sanglant mené en Egypte par le général Abdul Fattah Sisi contre le Président Morsi.

Le journaliste a décrit l'interrogatoire, qui a duré plus de trois heures, comme "illogique, illégal, illicite, non professionnel et basé sur des accusations fausses."

Il a critiqué le niveau tout-à-fait primitif de la rencontre, soulignant que l'enquêteur était un homme jeune manquant des connaissances minimales sur le sujet.

"Dans tous les pays qui se respectent, les enquêteurs écoutent ce qu'ont à dire les personnes interrogées, ici c'est l'inverse qui s'est produit. Les enquêteurs font les questions et les réponses... se lancent dans de grandes tirades et ne cessent de fulminer pour intimider la personne convoquée et/ou pour satisfaire leurs caprices d'auto-importance et de grandeur."
 
D'après Amayreh, l'AP est extrêmement par les sentiments anti-Sisi parmi les Paletiniens et redoute que l'opinion publique anti-Sisi en Palestine occupée se transforme en opposition politique concrète au régime de Ramallah. Elle pourrait également essayé d'obtenir un certificat de bonne conduite des nouvelles autorités du Caire.
 
Amayreh a rapporté que le jeune enquêteur inexpérimenté lui a demandé pourquoi les islamistes palestiniens avaient protesté contre le coup d'Etat de Sisi mais n'avaient fait aucune manifestation contre les "massacres chimiques" en Syrie.

Amayreh a rétorqué en demandant à l'enquêteur si il pouvait garantir que les services de sécurité de l'AP s'abstiendraient d'ouvrir le feu sur les protestataires anti-Assad.
 
Vendredi, la police de l'AP a tabassé et dispersé violemment des manifestants islamistes pacifiques qui protestaient contre le coup d'Etat de Sisi et les "massacres chimiques" en Syrie.

Il est intéressant de constater que l'OLP et le Fatah soutiennent généralement, bien que sans bruit, le régime Assad, malgré l'assassinat de plus d'un millier de réfugiés et expatriés palestiniens par les forces et milices d'Assad.
 
Des experts en Palestine occupée interprètent les positions du Fatah et de l'OLP envers la crise syrienne comme un réflexe primitif contre le Hamas, qui a coupé ses liens avec le régime de la minorité alaouite.


FIN
 



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Collabos

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

23 août 2013