Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5440 fois

Jérusalem -

Le mur d’al-Bouraq : colère sioniste et soumission de l’Autorité

Par

Personne parmi les Arabes et les musulmans, qui connaissent l’histoire et la géographie, qui ont étudié et ont fait des recherches, ne peut ignorer que le mur d’al-Bouraq, qui est le mur occidental de la mosquée al-Aqsa, fait partie du patrimoine arabo-musulman de la ville d’al-Qods. C’est une certitude que nul être au monde ne peut contester.

Lorsque les sionistes ont commencé à envahir la Palestine, au début du siècle dernier, avec des mythes religieux dans la tête concernant la Palestine, ils inventent l’histoire du mur qui serait celui d’un temple juif, construit juste à cet endroit. En 1929, ils lancent une attaque et se ruent sur ce mur pour y faire leurs prières. Il devient pour eux, le « mur des lamentations » !, prélude pour s’emparer de toute la mosquée. En 1929, leur assaut criminel a valu la colère des arabes palestiniens et ce fut l’émeute, la révolte, réprimées dans le sang par les troupes britanniques.

Photo

Il y a quelques jours, un savant palestinien, mais faisant partie du ministère palestinien des Awqaf à Ramallah, dr. Al-Mutawwaqil Taha, a écrit un article, publié sur le site, entre autres, de l’Autorité palestinienne, sur l’histoire du mur d’al-Bouraq, expliquant sans détours que ce mur fait partie de la mosquée et que les Juifs n’y ont aucun droit.

Ce fut le tollé ! Le gouvernement sioniste proteste et réclame les excuses de l’’Autorité, mêlant histoire authentique, mythes sionistes et politique. Le gouvernement de Ramallah semble gêné mais ne réagit pas. Les Etats-Unis interviennent et menacent, mêlant là aussi l’histoire authentique avec les négociations. L’administration américaine, refusant cette fois-ci de considérer cette étude palestinienne comme une affaire interne - comme elle l’a fait lorsque les sionistes ont voté pour un référendum lors de leur retrait des territoires d’al-Qods et du Golan occupés -, déclare que ce document, publié sur le site de l’Autorité palestinienne, est une provocation et un geste qui refuse la paix ! Rien que ça !

C’est alors que l’Autorité palestinienne, plus soucieuse de plaire aux sionistes et impérialistes, que d’établir et de confirmer la vérité historique, celle qui affirme que le mur d’al-Bouraq fait partie du patrimoine palestinien et arabo-musulman, puisqu’il est le mur occidental de la mosquée al-Aqsa, décide d’ôter l’article de son site.

Source : French Moqawama

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Histoire

Même auteur

French Moqawama

Même date

2 décembre 2010