Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1212 fois

Palestine -

Le polonium aurait terrassé Yasser Arafat

Par

Yasser Arafat, décédé en 2004, aurait été empoisonné au polonium, une substance radioactive, selon les conclusions d'analyses effectuées dans un laboratoire en Suisse et citées dans un documentaire diffusé mardi Al-Jazeera.

Le polonium aurait terrassé Yasser Arafat

Yasser Arafat le 12 février 2004 à Ramallah (Jamal Aruri/AFP)
Ces analyses ont porté sur des échantillons biologiques prélevés dans les effets personnels du dirigeant palestinien, remis à la veuve du défunt, Souha, par l'hôpital militaire de Percy, au sud de Paris, où Arafat est mort, selon François Bochud, directeur de l'Insitute for Radiation Physics de Lausanne.

Les échantillons sont constitués de cheveux, brosses à dents, traces d'urine relevées sur des sous-vêtements, et une tâche de sang sur un bonnet médical.

Le docteur en charge de l’étude a précisé que "les niveaux étaient substantiels (...), ce qui montre qu'il y a une quantité anormale de polonium", une substance qui n'est accessible selon lui qu'à "des gens qui s'intéressent ou construisent des armes nucléaires".

Cette même substance est aussi celle qui aurait tué l'ex-espion russe Alexandre Livtenko, mort en 2006 à Londres.

Yasser Arafat, tombé malade dans son quartier général à Ramallah, en Cisjordanie , assiégé par l'armée israélienne, est décédé le 11 novembre 2004 à Percy.

Sa mort est restée une énigme, les quelques 50 médecins qui se sont relayés à son chevet n'ayant pas précisé la raison exacte de la détérioration rapide de son état. Des Palestiniens ont accusé Israël de l'avoir empoisonné.

Mais l'enquête d'Al-Jazeera (que nous savons très proche des pays occidentaux) ne conclut pas à une telle accusation.

Pour confirmer la mort par polonium, il faut exhumer les restes de Yasser Arafat et les analyser, a estimé M. Bochud à l'adresse de Souha Arafat.

Et c’est d’ailleurs ce que compte faire Souha Arafat, la veuve de l'ex-président palestinien, qui indique qu'elle va demander à l'Autorité palestinienne d'exhumer le corps du défunt, qui se trouve à Ramallah, en Cisjordanie , pour faire toute la lumière sur sa mort.

"C'est mon message à l'Autorité palestinienne qui se doit de coopérer", a-t-elle dit.


Mise à jour ISM-France : L'AP a déclaré être prête à aider à découvrir la cause de la mort d'Arafat, (Ma'an News, 04.07) et la commission d'enquête est prête à réaliser l'autopsie (Ma'an News, le même jour).

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

Al Manar

Même date

5 juillet 2012