Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5597 fois

Jérusalem -

Le projet de colonisation E1 se poursuit, Israël a investi 200 millions de shekels dans la construction de cette colonie

Par

Israël a repris ses travaux d'infrastructure, qui comprennent des routes et des maisons dans ce qu'on appelle la zone E1, à Jérusalem-Est afin d'imposer sa propre vision de tout futur accord de paix en supprimant toute contiguïté géographique entre les territoires palestiniens et en reliant la colonie illégale de Maaleh Adumim à Jérusalem-Est et aux autres colonies de la région.

Le projet de colonisation E1 se poursuit, Israël a investi 200 millions de shekels dans la construction de cette colonie


Carte PASSIA

Israël a élaboré cette construction en 1994 et, en 1999, le Haut Comité de la Construction a approuvé le projet, mais il n'a pas été mis en œuvre en raison de la pression américaine.

En Mai 2008, Israël a construit un commissariat de police dans le secteur, puis il a ensuite construit des routes, des carrefours, des places publiques, des postes de contrôle, un pont, des murs latéraux et d'autres constructions pour un montant total dépassant les 100 millions de nouveaux shekels israéliens.

Israël a également construit une route reliant la ville palestinienne de Khizma au secteur d'Al Zeaayim pour les Palestiniens car ils ne seront pas autorisés à pénétrer dans la zone E1. Le projet empêchera également toute contiguïté entre Jérusalem et Ramallah.

Le premier ministre israélien, Ehud Olmert, a déclaré, après avoir remporté les élections de Mars de 2006, qu'il avait l'intention de construire et d'agrandir les colonies dans la zone E1 et a promis une continuité entre les colonies et Jérusalem. Cela inclut le bloc de colonies de Gush Etzion et le bloc de colonies d'Ariel dans le sud et le nord de la Cisjordanie .

Samedi, quotidien israélien en ligne, Haaretz, a annoncé que le bureau d’Olmert avait déclaré que le bloc de colonies de Ma'aleh Adumim ferait partie de Jérusalem dans tout accord de paix. La colonie ainsi que toutes les colonies et avant-postes israéliens sont construits sur des terres palestiniennes illégalement annexées par Israël.

Dans le cadre du projet actuel, Israël va construire une nouvelle colonie sur 12442 dounams qui seront annexés à des Palestiniens vivant dans la région d'Al Ezariyya, d’Al Toor et d’Esawiyya. 3500 logements y seront construits (soit près de 14.500 habitants).

Egalement, dix hôtels, des installations de loisirs, d'autres logements et une zone industrielle seront également construits dans le cadre de ce projet.

De son côté, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a déclaré que Ma'aleh Adumim est inséparable de Jérusalem et de l'État d'Israël.

Haaretz a indiqué que le bureau de Barak a publié une déclaration disant que Ma'aleh Adumim sera reliée au Mont Scopus et qu'il «est absolument nécessaire de garder la région en tant que partie d'Israël.


C’est exactement la même position que celle de l'ancien Premier ministre israélien, Yitzak Rabin, qui a été tué par un Juif extrémiste en 1995, ainsi que celle des gouvernements israéliens successifs depuis l’occupation israélienne de Jérusalem-Est en 1967.

Ma'aleh Adumim est construit sur des terres palestiniennes de Jérusalem-Est. Elle est située à 14 km à l'est de la ville et plus de 30000 habitants y habitent. Le projet E1 permettra l'expansion de la colonie et la reliera à Jérusalem par l'annexion des terres palestiniennes des villages et des villes de Jérusalem-Est.

Le projet annihilera toute possibilité de développement des villes et villages palestiniens dans le secteur et bloquera toute contiguïté géographique, qui menace les possibilités de création d'un Etat palestinien viable avec Jérusalem-Est comme capitale.

Le projet empêchera toute construction palestinienne entre Jérusalem et Ramallah et rendra difficile toute possibilité de parvenir à un accord sur les frontières.

Les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, y compris à Jérusalem-Est et dans les secteurs palestiniens environnants sont illégales en vertu du droit international car elles sont construites sur des terres occupées. Pourtant, la construction et l'expansion des colonies illégales restent la première priorité des gouvernements israéliens successifs et les Palestiniens continuent de perdre des terres, leurs oliveraies, et leurs villes et villages continuent d'être isolés et séparés par des colonies illégales et le mur d'annexion.

Source : http://imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

2 février 2009