Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1895 fois

Gaza -

Le siège israélien de Gaza coûte la vie à 54 enfants.

Par

Rami Abdo, porte-parole du Comité populaire contre le siège, a déclaré que l’occupation israélienne est en train de commettre des crimes contre les enfants de la Bande de Gaza, puisque un grand nombre d’enfants ont été tués pendant le bombardement israélien de Gaza, en plus des 54 enfants morts à cause du siège en cours.

Abdo a ajouté qu’un tiers des patients de la Bande de Gaza qu’on a empêchés de recevoir des traitements médicaux ailleurs étaient des enfants de moins de 15 ans.

Il a aussi déclaré que depuis mi-janvier de cette année, il y a une pénurie aigue en matériel pédiatrique, dont des médicaments et des aliments pour bébés, et a ajouté que quatre enfants sont morts ces trois derniers jours.

L’Association palestinienne des Droits des Enfants a déclaré que plus de 1.000 enfants ont été tués par les actions militaires israéliennes depuis le début de l’Intifada Al Aqsa en septembre 2000 ; 640 sont de Gaza.

De même, il y a actuellement 344 enfants, garçons et filles, emprisonnés par Israël.

Abdo a ajouté que 70% des enfants de Gaza souffrent d’anémie ou de troubles psychologiques à cause des infractions israéliennes qui comprennent les invasions et les bombardements de quartiers civils.

Source : IMEMC

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

30 mai 2008