Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1818 fois

Israël -

Les FOI préparent les demandes israéliennes concernant la sécurité pour Annapolis

Par

Les Forces de Défense Israélienne préparent une liste des besoins essentiels en matière de sécurité d'Israël avant la conférence de paix d'Annapolis prévue à la fin de ce mois-ci.

Cela avait été également effectué lors d'importantes discussions sur l'accord de statut final. Mais cette fois-ci, l'armée d'Israël ne fera que la liste des préoccupations, mais elle ne touchera pas aux cartes des frontières et des territoires, comme cela était fait dans le passé.

Le Général Ido Nehushtan, responsable de la Direction de la Plannification des FOI, dirige l'équipe en charge d'établir la liste des besoins de sécurité d'Israël. L'équipe est en train d'étudier les régions où la Défense est considérée comme vitale pour la sécurité d'Israël, surtout en Cisjordanie .

L'équipe est en train d'évaluer les régions qui doivent être protégées contre une éventuelle attaque, ainsi que celles qui possèdent un certain avantage topographique, des zones jugées nécessaires pour la collecte des renseignements.

L'équipe n'est pas concernée par les actifs stratégiques nationaux, tels que les ressources ou les aéroports, qui seront traitées par des commissions d'experts politiques.

C'est la première tentative destiner à évaluer les intérêts sécuritaires d'Israël après quelques années d'interruption, suite à la rupture des négociations de paix après le sommet de Camp David en juillet 2000 et les pourparlers de Taba en décembre.



"Carte d'intérêts"

La Direction de la Plannification des FOI avait élaboré une "carte d'intérêts" détaillée lors des précédentes négociations – Les négociations d'Oslo B, l'Accord d'Hébron, les discussions de Wye et autres. Lors de certaines de ces réunions, les principaux points de la carte ont été présentés à l'administration américaine et aux dirigeants palestiniens.

La carte d'intérêts élaborée en mai 2000 – la position préalable d'Israël avant le sommet de Camp David, offrait aux Palestiniens les deux tiers de la Cisjordanie , avec 14% de territoire supplémentaire qualifiés de "zones de sécurité" (principalement dans la Vallée du Jourdain) devant être transféré à l'Autorité Palestinienne, à un stade ultérieur.

Dans les années 1990, les politiciens avaient critiqué violemment l'implication excessive des hauts responsables de l'armée dans le processus de paix.
Depuis lors, le Bureau politique et militaire, dirigé par Amos Gilad a été créé au Ministère de la Défense. Toutefois, le gouvernement a encore besoin du savoir-faire dans ces domaines des officiers de l'armée israélienne, et ils peuvent être invités à participer à la conférence d'Annapolis.


Des rôles moins importants

Il semble, toutefois, que le chef d'Etat-Major, Gabi Ashkenazi, et le Ministre de la Défense, Ehoud Barak, veilleront à ce que les hauts officiers des FOI remplissent des rôles moins importants dans les négociations à venir que dans les accords d'Oslo.

Source : http://www.apartheidmasked.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

Amos Harel

Même date

1 novembre 2007