Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2106 fois

Naplouse -

Les Forces d'Occupation Israélienne attaquent les hopitaux de Naplouse

Par

Lundi 26 février 2007 - 14:59 - Polly Bangoriad – IMEMC

Les Forces d'Occupation Israélienne ont attaqué une antenne chirurgicale dans la Vieille Ville de Naplouse, ont obligé les médecins et le personnel médical à sortir et ont fouillé et détruit les équipements médicaux lundi après-midi. Un témoin a indiqué que les soldats tiraient sur les équipes médicales et les civils qui essayent de déplacer les personnes blessées et celles qui avaient besoin de soins médicaux dans les hôpitaux.

Les Forces d'Occupation Israélienne attaquent les hopitaux de Naplouse


Photo Maan news : Les Forces d'Occupation assiègent Naplouse

Les Forces d'Occupation Israélienne ont attaqué une antenne chirurgicale dans la Vieille Ville de Naplouse, ont obligé les médecins et le personnel médical à sortir et ont fouillé et détruit les équipements médicaux lundi après-midi.

Dans un appel téléphonique à l'IMEMC, un témoin oculaire dans la vieille ville de Naplouse a indiqué que les soldats tiraient sur les équipes médicales et les civils qui essayent de déplacer les personnes blessées et celles qui avaient besoin de soins médicaux dans les hôpitaux.
Il a ajouté qu'un médecin et trois infirmiers avaient été détenus par l'armée israélienne dans la Vieille Ville.

Au même moment, des sources de médias palestiniens à Naplouse ont signalé que les tanks de l'armée d'occupation avaient cerné les hôpitaux publics et privés de la ville et n'autorisaient personne à entrer ou sortir de ces hôpitaux.

Les sources médicales dans la ville ont exprimé la crainte que les équipes médicales ne puissent pas aller chercher des patients ou les ramener dans leurs maisons en raison du siège.

Cet acte de punition collective des militaires israéliens marque le premier important projet en Cisjordanie orchestré par le nouveau chef d'Etat-Major de l'armée israélienne, Gabi Ashkenazi



Un civil palestinien tué alors que l'armée israélienne poursuit son offensive à Naplouse
Lundi 26 février 2007 - 13:24 - Ghassan Bannoura - IMEMC & Agences

Un Palestinien a été tué lundi midi par le tir d'un soldat des Forces d'Occupation Israélienne dans la ville de Naplouse au nord de la Cisjordanie . L'offensive militaire continue pour le deuxième jour consécutif.

Des sources médicales ont déclaré que Annan Al Tibi, 41 ans, avait été tué par un soldat israélien dans sa propre maison située dans le quartier Al Yassamein de la Vieille Ville de Naplouse.

Le fils de Tibi a été également blessé pendant l'attaque de la maison de la famille ; Les équipes médicales palestiniennes ont rapporté que le garçon saignait toujours à l'intérieur de la maison et que les soldats israéliens n'ont pas autorisé les équipes médicales à l'approcher.

Egalement lundi midi, les tanks israéliens ont bombardé un deuxième bâtiment dans le centre-ville de Naplouse. Les sources locales ont signalé que les forces israéliennes attaquaient des voitures civiles et les détruisaient.

D'autre part, les Forces d'Occupation Israélienne ont transformé deux écoles en camps de détention où elles rassemblent tous les hommes de 15 à 35 ans pour des interrogatoires.



Les Forces d'Occupation Israélienne attaquent des batiments résidentiels à Naplouse
Lundi 26 février 2007 - Rami Almeghari – IMEMC

Les Forces d'Occupation Israélienne ont attaqué lundi matin de nombreux batiments résidentiels dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie , selon les médias.

Des sources locales ont confirmé qu'au moins 50 maisons appartenant à des Palestiniens ont été fouillées pendant que leurs habitants étaient forcés à sortir.

Les sources ont indiqué que les attaques contre des maisons ont mené à l'arrestation d'une centaine de personnes, qui ont été transférées au centre de détention de Huwwara, au sud de la ville.

Dans la banlieue ouest de Naplouse, l'armée israélienne a ouvert le feu sur le bâtiment résidentiel Sal’ous puis les soldats ont forcé à sortir tous ceux qui étaient à l'intérieur, selon des témoins.

Cette ville palestinienne est exposée à l'offensive militaire israélienne la plus dure de ces dernières années. L'armée israélienne a envahi Naplouse hier, sous prétexte de sévir contre les "Palestiniens recherchés"

D'autre part, un autre bâtiment résidentiel dans la ville de Jénine, aurait été attaqué par l'armée tôt ce matin pendant qu'un barrage routier était installé par les Forces d'Occupation devant la porte du bâtiment.

Les soldats israéliens sur le barrage routier ont commencé à fouiller les passants d'une manière provocatrice, selon des témoins



Large offensive de l'armée israélienne à Naplouse
25 février 2007 - Saed Bannoura - IMEMC

Les soldats israéliens ont commencé dimanche matin à l'aube une offensive militaire à grande échelle dans Naplouse, au nord de la Cisjordanie .

L'offensive englobe pour l'instant, au moins six enlèvements, l'imposition d'un couvre-feu, des raids dans des maisons et des stations de télévision, la séparation en deux de la ville et l'encerclement d'un hôpital.

L'invasion de la ville a été décrite comme la plus importante depuis six mois ; des dizaines de véhicules blindés, de jeeps et de bulldozers des Forces de l'Occupation Israélienne ont envahi Naplouse et y ont imposé un couvre-feu, interdisant aux habitants de quitter leurs maisons.

Des sources de sécurité palestinienne locale ont indiqué que les soldats avaient envahi le quartier d'Al-Yasmin, dans la Vieille Ville, le quartier d'Al Kasaba ainsi que d'autres secteurs de la ville, qu'ils sont entrés par effraction dans des dizaines de maisons et qu'ils ont utilisé certains des bâtiments attaqués comme postes militaires et tours de surveillance

Les habitants des maisons attaquées ont été enfermés dans une pièce alors que les soldats contrôlaient leurs propriétés.

En outre, les soldats ont cerné l'hôpital national dans le centre de naplouse, recherché et ont interrogé les habitants qui tentaient d'entrer dans l'hôpital ou essayaient d'en sortir.

Les bulldozers de l'armée ont placé des blocs de béton devant le Ministère de l'Education et ont empêché les habitants d'entrer dans ce secteur.

Six habitants ont été enlevés par l'armée après que les soldats aient pénétré dans la maison où ils se cachaient.

Selon des sources de sécurité palestinienne, les six hommes sont : Ammar Hijab, 40 ans, Nayif Hijab, 36 ans, Nawwaf Hijab, 27 ans, Tamer Hijab 17 ans, Saed Tuffaha et son frère Khader.

D'autre part, les soldats ont également pénétré dans plusieurs stations de radio et de télévision locales où ils ont diffusé les noms des combattants recherchés.

Les soldats ont également utilisé les stations attaquées pour prévenir les habitants qu'ils seraient punis s'ils sortaient de leurs maisons, et s'ils s'approchaient des établissements publics et des banques.

Les troupes ont également déclaré que cette large offensive militaire avait pour but d'enlever les combattants recherchés, en particulier, les personnes suivantes : Mahdi Abu Ghazala, Ammar Akoub, Sufian Qandeel, Amin Lubbada, Abdul-Rahman Shinnawi, et Mahdi Akoub

Selon des sources de l'armée, deux soldats ont été légèrement blessés pendant l'offensive militaire.

En plus d'empêcher les employés et les ouvriers de quitter leurs maisons, le couvre-feu a empêché plus de 45000 élèves et 16000 étudiants d'université d'atteindre leurs établissements éducatifs



L'armée israélienne envahit Naplouse, impose un couvre-feu et place des milliers de personnes en état d'arrestation à la maison
Saed Bannoura - IMEMC & Agencies; Sun, 25 Feb 2007 11:56

Les soldats israéliens ont envahi dimanche à l'aube la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie , et y ont imposé le couvre-feu en plaçant des dizaines de milliers d'habitants en état d'arrestation à la maison, selon d'agence d'informations, WAFA.

L'agence a déclaré que des dizaines de jeeps et de véhicules blindés de l'armée israélienne ont envahi la ville en venant de plusieurs directions et ont tiré des salves de balles réelles sur des dizaines de maisons avant d'imposer le couvre-feu. L'agence a déclaré que les soldats étaient entrés dans des dizaines de maisons pour les fouiller dans les quartiers de Rafidia et d'Al Sharqiyya ainsi que dans la Vieille Ville de Naplouse.

Les Forces de l'Occupation Israélienne ont également installé des dizaines de barrages routiers dans la ville et ont totalement bouclé un secteur près du Ministère de l'Education.

Des sources israéliennes ont signalé que les soldats avaient découvert "un laboratoire d'explosifs et que les troupes d'invasion se sont retrouvées sous les tirs des combattants de la résistance.

Selon des sources de l'armée israélienne, les soldats ont répondu aux tirs mais il n'y aurait aucun blessé.

L'invasion est soutenue par environ 80 jeeps militaires et plusieurs bulldozers de l'armée.

La vie dans Naplouse n'est pas totalement interrompue pendant les opérations de l'armée, mais plusieurs écoles et universités ont annoncé qu'elles annulaient leurs cours en raison de l'invasion israélienne et du couvre-feu

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Incursions

Même auteur

Polly Bangoriad

Même date

26 février 2007