Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2624 fois

Hébron -

Les Forces d’Occupation Israélienne saisissent des terres pour élargir un camp de l’armée

Par

Le 6 août 2008, les Forces d’Occupation Israélienne ont présenté un ordre militaire n° T/05/94 à la famille de l'ex-maîtresse d’école, Ferial Abu Haykal, qui vit actuellement dans le quartier de Tel Rumeida dans la ville d’Hébron.
L’Ordre, intitulé «Modification et extension des frontières en Judée et Samarie 2008 - 5768", prévoit la saisie d’un terrain de 1,5 dunums à Tel Rumeida

Les Forces d’Occupation Israélienne saisissent des terres pour élargir un camp de l’armée


Photo : La tour du camp de l'armée et ses cameras d’observation

L'Ordre déclarait également que le but de la confiscation était d'utiliser le terrain pour des "fins militaires et agrandir un camp de l’armée."

Il est intéressant de noter ici qu’en 1991, les Forces d’Occupation Israélienne avait présenté un ordre similaire qui confisquait 750 m2 appartenant aux héritiers de M. Salem Al Zughayer. Les terres ont été utilisées pour y établir un camp militaire. Le tout dernier ordre prévoit l’agrandissement de ce camp.

Le terrain confisqué se trouve dans la parcelle numéro 54. (Voir la photo) Sa superficie totale est de 14 dunums dont 1.5 dunums seront confisqués conformément au nouvel ordre. Les terres confisquées appartiennent aux héritiers de M. Saleem Abu Haykal :

Monsieur Jameel Rateeb Saleem Abu Haykal qui est décédé il y a deux ans. Ses héritiers sont Hana’, Muna, Lina, Hani, Khaldoon et leur mère.

Monsieur Abdel Aziz Rateb Saleem Abu Haykal.

Mme Feryal Abu Haykal indique qu'une partie de la parcelle 54 appartient au Waqf Islamique puisque M. Sadeq Abu Haykal en a fait don au Waqf il y a quelque temps.

Les soldats israéliens qui ont donné l'ordre à Mme Abu Haykal lui ont dit qu’un officier de l'armée d'occupation viendra sur le terrain confisqué pour le délimiter. A ce jour, l’officier ne s’est pas présenté.

Le terrain visé se trouve sur la pente de la colline de Tel Rumeida. Il est rempli de vieux oliviers romains dont certains ont des centaines d'années. (voir la photo)


Une ancienne citerne est également située dans la terre. Les autorités israéliennes refusent l'accès ou l'usage de la citerne par les Palestiniens au prétexte que le secteur est un «site archéologique». Toutefois, les colons israéliens ont installé une synagogue dans le même secteur qui est considéré comme un «site archéologique».



Le camp militaire qui doit être agrandi a été initialement créé en 1991 sous la forme de tentes installées par des colons et des soldats de l’occupation. En 1994, des caravanes ont remplacé les tentes. Actuellement, il y a dans le camp 15 caravanes, un certain nombre de tentes ainsi qu’une tour d’observation de l’armée.


Le camp militaire a été une source de harcèlement et de souffrances pour les Palestiniens vivant dans le quartier. C'est le summum de l'angoisse avec les colons de la colonie de Ramat Yashai qui a été créé à Tel Rumeida en 1984. Les soldats d'occupation israélienne ont pris l'habitude de placer le quartier de Tel Rumeida sous couvre-feu ainsi que d'arrêter les Palestiniens du quartier sous des prétexte vaseux.

Mme Abu Haykal a indiqué qu'elle, son mari et deux de ses fils ont été arrêtés une fois et qu’ils ont dû payer une amende de 4500 NIS avant d'être libéré. En outre, sa famille ne peut pas labourer ses terres dans le quartier sans "laissez-passer".

Les propriétaires du terrain ont refusé de se conformer à l'ordre militaire. Ils ont écrit une lettre d’objection au gouverneur d'Hébron, à la municipalité d'Hébron, au Comité de réhabilitation d'Hébron ainsi qu’au Bureau de Liaison palestinien à qui ils ont demandé une aide juridique afin d'éviter l’application de l’ordre.

Voir l'ordre militaire et la carte qui lui est associée.


Tel Rumeida:

Le quartier de Tel Rumeida est situé au sud de la ville de Hébron. Il est considéré comme une colline stratégique qui surplombe le coeur de la ville. Au cours de l’histoire, c’était le centre administratif de la ville et de ses environs en raison de son emplacement. Il a été nommé ainsi en raison de la présence de cendres de poteries qui étaient fabriquées ici depuis des temps éternels.

Source : http://www.poica.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Colonies

Même auteur

ARIJ

Même date

23 septembre 2008