Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1801 fois

Palestine -

Les Institutions médicales et les services de Santé palestiniens demandent l'imposition de mesures contre l'Association Médicale Israélienne (IMA)

Par

Nous, les soussignés, des institutions médicales et des services de santé dans les Territoires Palestiniens Occupés, appelons les institutions médicales et les services de santé du monde entier à Stopper immédiatement toute coopération avec l’IMA, s'abstenir de toute participation, toute collaboration ou activités communes avec l’IMA, préconiser une condamnation de l’IMA et soutenir les institutions médicales et les services de santé palestiniens sans exiger de leur part de s’associer à leurs contreparties israéliennes comme condition à un tel soutien.


Considérant que l’IMA a été très bien documentée sur l’usage de la torture, et que cette institution n’a jamais dénoncé ou ne s’est jamais sérieusement confronté au gouvernement israélien sur l’utilisation honteuse de la torture ;

Considérant que l’IMA a montré un mépris flagrant envers la question éthique de neutralité médicale, en défendant sans conditions les violations de la neutralité médicale par l’armée israélienne dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO) ;

Considérant que l’IMA est accusée d’être le bras exécutif du pouvoir israélien en soutenant des impératifs politiques plutôt que les règles d’éthique médicale universelle ;

Considérant que l’IMA viole le propre code éthiquedes médecins, qui stipule que le but de l’IMA est de : "... maintenir un niveau moral et professionnel convenable dans la profession médicale » ;

Considérant que l’IMA a soit contribué directement à maintenir, à défendre, ou à justifier l’oppression et les guerres, ou est restée silencieuse face :

• aux décès des civils dans les Territoires Palestiniens Occupés et au Liban

• aux meurtres, aux harcèlements et aux blessures infligés aux professionnels de la santé palestiniens et libanais en service

• à la destruction des systèmes de santé palestiniens et libanais— dans les Territoires Palestiniens Occupés comme conséquence de la destruction de l’infrastructure, du mur d'Apartheid, et au Liban comme conséquence de la destruction massive de l’infrastructure, des routes, des ponts et des réseaux de distribution de carburant — toutes des violations systématiques de la Quatrième Convention de Genève ;


Étant donné que toutes les formes d’intervention internationale ont échoué à forcer Israël à respecter le droit international ou à mettre un terme à sa répression des Palestiniens et à sa guerre injuste au Liban ;

Étant donné que les appels directs à l’IMA ont été inutiles, y compris ceux des organisations de la santé locales et internationales et des organisations de défense des droits de l’homme, et ce depuis de nombreuses années et en dépit d'une documentation compromettante massive ;

Etant donné que l’Association Médicale Mondiale, responsable de la surveillance de l’éthique médicale dans le monde, et qui a actuellement à la direction de son Conseil le président de l’IMA, a refusé à plusieurs reprises d’agir comme il est mandaté pour le faire ;

Etant donné que les gens de conscience parmi la communauté internationale des professionnels et des employés de la santé ont la responsabilité morale de combattre l’injustice, comme cela montré dans leur lutte pour abolir l'Apartheid en Afrique du Sud par diverses formes de boycott et de sanctions ;

Dans un esprit de solidarité internationale, de cohérence morale et de résistance à l’injustice et à l’oppression,

Nous, les soussignés, des institutions médicales et des services de santé dans les Territoires Palestiniens Occupés, appelons les institutions médicales et les services de santé du monde entier à :

1. Stopper immédiatement toute coopération avec l’IMA, s'abstenir de toute participation, toute collaboration ou activités communes avec l’IMA.

2. Préconiser une condamnation de l’IMA.

3. Soutenir les institutions médicales et les services de santé palestiniens sans exiger de leur part de s’associer à leurs contreparties israéliennes comme condition à un tel soutien.


Signataires

1. The Medical Association -Jerusalem (Palestinian Physician’s Union).
2. Maqassed Hospital - Jerusalem
3. Red Crescent Society –Gaza
4. The Gaza Community Mental Health Program
5. Arab Women’s Union Hospital – Nablus
6. Union of Palestinian Medical Relief Committees – West Bank and Gaza (Palestinian Medical Relief Society)
7. Health Work Committees
8. Union of Health Work Committees - Gaza
9. Union of Health Care Committees
10. The National Society for Rehabilitation – Gaza
11. Near East Council of Churches Committee for Refugees - Gaza
12. Union of Agricultural Work Committees
13. Treatment and Rehabilitation Center for the Victims of Torture (TRC)
14. Patients Friends Society -Jenin
15. Union of Palestinian Handicapped
16. Palestinian Family Planning and Protection Association
17. Health Policy Forum
18. Project Loving Care-Jerusalem
19. Palestinian National Institute for NGO’s

Source : PACBI

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

PACBI

Même date

31 mars 2007